Etude Global Risk Report 2020 : hausse des risques d’infection par malware sur les PC professionnels français

0

Hausse des risques d’infection par malware sur les PC professionnels français. L’étude réalisée par Avast fait état d’une augmentation des menaces pesant sur les PC d’entreprise du monde entier en 2020.

Tribune Avast – Selon une nouvelle étude d’Avast, un leader mondial des produits de sécurité et de confidentialité en ligne, 15 % des PC d’entreprise utilisés aux quatre coins du monde risquent d’être infectés par des logiciels malveillants. En France notamment, plus de 15 % des ordinateurs professionnels sont actuellement en danger, et 5 % sont susceptibles d’être ciblés par des menaces avancées.

Ces informations figurent dans l’étude Global PC Risk Report 2020, qui a analysé les renseignements relatifs aux menaces détectées par Avast dans le but de découvrir la fréquence à laquelle des cyberattaques sont lancées contre des PC connectés à des réseaux d’entreprise. Selon les données analysées, le risque qu’un ordinateur professionnel soit infecté par un malware — menaces simples ou avancées — a augmenté l’année dernière de 4 % au plan mondial.

Si le risque d’être visé par une menace avancée est en baisse, la proportion est similaire pour l’ensemble des menaces, les entreprises ayant 5 % de probabilité (au lieu de 3 % l’année précédente) d’être touchées, contre 7 % pour les particuliers (6 % l’année dernière). De même, bien que les menaces avancées soient moins nombreuses que les menaces simples, le danger demeure tout aussi élevé. La catégorie des menaces avancées comprend les logiciels malveillants disséminés par les États-nations, les malwares avec des « kits » personnalisables et des fonctions anti-émulation. Ces menaces émanent de groupes criminels qui se concentrent sur le niveau de succès des infections, en s’assurant que les malwares qu’ils créent sont capables de contourner la plupart des solutions de sécurité déployées par les utilisateurs.

« Le rythme de l’innovation au sein des entreprises est uniquement dépassé par la rapidité à laquelle évolue le paysage mondial des menaces, analyse Luis Corrons, Security Evangelist chez Avast. Ce qui signifie, malheureusement, que les entreprises sont davantage susceptibles d’être victimes d’actes cybercriminels qu’elles ne l’étaient il y a seulement 12 mois, elles doivent donc adopter une approche de sécurité multicouches, afin d’être protégées au niveau du réseau et des terminaux, mais aussi pour contrer les menaces, courantes et avancées, décrites dans notre rapport. »

Les pays les plus exposés

Au Vietnam, 46 % des PC d’entreprise sont exposés à des attaques par malware ; viennent ensuite le Bangladesh et l’Indonésie (respectivement 38 % et 35 %).

Les pays les moins exposés

En 2019, les entreprises d’Irlande, de Suède et de Finlande ont enregistré le niveau de risque le plus faible au monde, ainsi que le niveau de menace le plus bas (11 % en Irlande). Il convient de souligner que ce niveau a augmenté depuis 2018, lorsqu’il était compris entre 8 et 9 % dans les trois pays les mieux protégés, à savoir les États-Unis, les Pays-Bas et l’Irlande.

Le Royaume-Uni arrive en quatrième position au classement des pays les moins exposés (11 % des PC d’entreprise risquent d’être infectés par des malwares), suivi de près par le Japon, le Danemark, les États-Unis et l’Australie, où le niveau de risque oscille entre 11 et 12 %.

Classement des dix pays où les PC d’entreprise sont les plus exposés aux cybermenaces

Classement des dix pays où les PC d’entreprise sont les moins exposés aux cybermenaces

1

Vietnam

45,93 %

1

Irlande

10,79 %

2

Bangladesh

37,87 %

2

Suède

10,86 %

3

Indonésie

34,73 %

3

Finlande

11,05 %

4

Chine

32,93 %

4

Royaume-Uni 

11,41 %

5

Philippines

32,71 %

5

Japon

11,86 %

6

Tanzanie

30,95 %

6

Danemark

11,89 %

7

Croatie

30,12 %

7

Australie

11,96 %

8

Turquie

29,38 %

8

États-Unis

12,00 %

9

Malaisie

29,34 %

9

Pays-Bas

12,20 %

10

Singapour

28,75 %

10

Allemagne

12,46 %

Avec des centaines de millions d’utilisateurs à travers le monde, Avast possède l’un des plus vastes réseaux de détection des menaces de toute l’industrie de la cybersécurité.

Méthodologie

Renseignement sur les menaces : ce rapport a été réalisé sur la base des données collectées par le réseau de détection des menaces d’Avast entre septembre et octobre 2019. Afin de fournir des données statistiquement pertinentes, le présent rapport inclut des données issues de pays, territoires et régions dont le panel compte au moins 1 000 PC utilisés en entreprise.

Niveau de risque mondial : pour ce rapport, le niveau de risque a été calculé en divisant le nombre d’ordinateurs où les couches de protection d’Avast ont bloqué au moins une menace par le nombre total d’ordinateurs qu’Avast a activement protégés au cours de la période de 30 jours couverte par l’étude.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.