Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android
PIA VPN

Une nouvelle étude sur la sécurité informatique en Europe vient d’être publiée par Eurostat. 31% des Européens sont concernés par les malwares, 34% en France. L’Hexagone fait pourtant partie des pays les mieux protégés.

Eurostat vient de publier une nouvelle étude sur la sécurité informatique en Europe pour le compte de la Commission Européenne. Bilan : 31% des Européens ont subi des attaques entre 2009 et 2010 et 34% des Français sont concernés par ce fléau.

Réalisée au cours du second trimestre 2010 dans les 27 pays que compte l’UE, cette étude rappelle les disparités qui existent au sein même de l’Europe. En moyenne, les pays de l’Europe de l’Est semblent les plus touchés par les cyber-attaques, à l’exemple de la Bulgarie où 58% des internautes ont été attaqués au cours des 12 mois précédant l’enquête, de la Slovaquie pour laquelle ce taux est de 47% ou encore de la Hongrie avec 46%, pour ne citer qu’eux.

Face à eux, en Irlande seuls 15% des internautes sont victimes de malwares, de virus ou d’autres infections, en Allemagne ce taux n’est que de 22%, aux Pays-Bas de 23% et au Royaume-Uni de 31%. La France est donc quant à elle au-dessus de la moyenne.

Un taux d’infection élevé malgré le niveau de protection

Mais si dans certains pays le fort taux d’infection semble être directement lié au manque d’utilisation de solutions de sécurité, comme c’est le cas en Italie où seulement 67% des PC des personnes interrogées sont protégés et où 45% des internautes ont été concernés par des malwares, en France ce n’est absolument pas corrélé. D’après l’étude, dans l’Hexagone 89% des systèmes semblent équipés d’anti-virus et de firewall, ce qui certes est loin des 96% obtenus par les Pays-Bas, mais qui reste tout de même au-dessus de la moyenne européenne de 84%.

En revanche, si les Français semblent particulièrement touchés par les malwares, ils sont d’autant plus prudents lorsqu’il s’agit de protéger les enfants. Nous sommes dans l’un des pays les plus préventifs en la matière avec un taux d’installation de contrôle parental de 24% dans les foyers ayant au moins un enfant, alors que la moyenne européenne n’est que de 14%, ce qui est extrêmement faible.


Source : L’Informaticien

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 3,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , ,


Vos réactions
  1. meta_system

    en même temps, je vois mal la Chine et les pays totalitaires se faire infecter alors qu’ils utilisent tous le deep packet inspector ^^
    Au final, c’est sur, on est “protégé”, enfin, par quoi? On est protégé que si on fait attention hein ^^
    C’est la vigilance qui fait que…





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.