Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Si votre entreprise exerce son activité en ligne, sachez qu’elle court potentiellement des risques, lié à l’univers cybernétique. Les conséquences peuvent être fâcheuses pour votre activité, lourdes pertes financières, mauvaise image auprès du public et perte de confiance des clients, réputation détruite, etc. Cependant, des assurances professionnelles commencent à traiter ces risques spécifiques.

En faisant appel au Web, une entreprise s’ouvre au monde et à des milliers voir millions d’internautes. Mais ce qui s’avère être une aubaine peut aussi se retourner contre la société, étant donné que celle-ci entraîne une potentielle ouverture pour les cybercriminels. Entre les pertes et le vol de données, l’usurpation d’identité, la mauvaise publicité et les attaques par déni de service rendant les sites internet inaccessibles, les risques ne manquent pas ! Et dans la plupart des cas, un incident de sécurité cause une énorme perte de confiance de la part des clients touchés par le piratage d’une société, et ce, telle qu’elle soit.

La fréquence des cyberattaques en tout genre ne cesse de croitre ces dernières années et certaines sont dévastatrices pour les sociétés touchées. Il n’y a que trop d’exemples qui pourraient être cités, de la petite PME à la multinationale comme Sony. Le constat est simple : il y a de nouveaux besoins en assurance pour les entreprises actuelles, qui basent leurs activités sur le Web.

Pas d’augmentation des tarifs des assureurs pour couvrir le risque cybernétique mais une adaptation face à ces nouveaux dommages potentiels pour les sociétés. Ce risque est en effet en train de devenir capital aujourd’hui pour les entreprises et la menace ne va qu’en empirant. Le marché de la “cyber assurance” pèsent déjà lourd mais est encore en phase de structuration.

La principale conséquence à laquelle s’expose une société est bien entendu une perte non négligeable de chiffre d’affaire. La gestion du risque cybernétique est essentiel (même s’il est encore bien souvent oublié ou mis de côté) et repose sur la mise en place de mesures préventives et de mesures correctives efficaces.

Rappelons aussi que la législation française sur la protection des données personnelles impose à tous les acteurs du Web des obligations claires et détaillées. La CNIL est l’organisme qui y veille.

 

HMA Pro VPN

Crédits image : Flickr, GotCredit

Note : Article sponsorisé par L’Assurance Pro

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 3,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , ,

Recherches en relation :

  • risque électrique vs risque cybernétique

Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.