Comment protéger vos appareils contre le piratage

0

Notre société est de plus en plus interconnectée. Nous employons Internet dans pratiquement tous les aspects de notre vie. Les jeunes grandissent en interagissant sur Internet, qui fait partie intégrante de leur vie, et ce depuis au moins une génération. Cette dépendance croissante à l’égard de l’Internet nous a rendu vulnérables à un nouveau type d’exploitation : la cybercriminalité. La cybercriminalité peut prendre de nombreuses formes.

Escroqueries, logiciels malveillants, hameçonnage, diffusion de virus, abus, déni de service, exploitation non autorisée de cryptomonnaies : la liste est longue. S’il existe un moyen d’abuser des mécanismes de l’Internet à des fins lucratives, de subterfuge politique ou de vengeance, un pirate informatique aura trouvé comment le faire.

Mais ne paniquez pas ! Il existe de nombreuses mesures simples que vous pouvez prendre pour protéger votre ordinateur contre le piratage. Voici quelques-unes de ces précautions de base.

Installer un logiciel antivirus

L’une des formes les plus répandues de piratage est la diffusion de virus. Il existe neuf groupes dans lesquels la plupart des virus peuvent être placés :

  • Action directe
  • Multipartite
  • Résident
  • Hijacker de navigateur
  • Écrasement
  • Script
  • Fichier
  • Réseau
  • Boot

Vous ne voulez pas attraper l’un de ces virus sur votre ordinateur de bureau ou sur votre PC portable. La plupart des virus se propagent dans le but de voler des informations telles que les données de cartes de crédit ou d’extorquer de l’argent par le biais d’escroqueries de type rançon. L’installation, et surtout la mise à jour, d’un bon logiciel antivirus devrait tenir la plupart des virus à distance. Si vous remarquez des fichiers manquants ou un ralentissement de la vitesse de votre ordinateur, assurez-vous d’exécuter une analyse.

N’ouvrez pas de spam

Les courriers indésirables sont incroyablement courants. Il s’agit de messages non sollicités, contenant généralement une publicité ou une escroquerie. Il arrive toutefois que le spam contienne des liens vers des sites d’hameçonnage qui récupèrent votre mot de passe ou les données de votre carte de crédit. Il est crucial de n’ouvrir aucun lien apparaissant dans un courrier indésirable. Il n’y a tout simplement aucun moyen de vérifier la sécurité de ces liens.

Des personnalités de haut rang ont été victimes de liens d’hameçonnage envoyés dans des courriers électroniques non sollicités, comme le Comité national démocrate pendant l’année électorale 2016 aux États-Unis. Cela a conduit à une fuite d’informations sensibles dans la presse.

Maintenez votre pare-feu activé

Lorsque vous naviguez sur Internet, veillez à ce que votre pare-feu soit activé. En effet, il agit comme une barrière et contient des paramètres prédéterminés permettant aux informations d’entrer et de sortir de votre ordinateur. Il s’agit d’un élément crucial pour la sécurité : les pirates tentent souvent d’exploiter des systèmes où les informations sont libres d’entrer et de sortir. Si le pare-feu n’est pas opérationnel, il est extrêmement facile pour les pirates de voler des informations et d’exploiter votre capacité informatique pour miner des cryptomonnaies.

N’utilisez pas le WiFi public

Le WiFi public est un excellent service offert par les bars, les bibliothèques et les universités. C’est cependant un aimant à hackers. Les réseaux WiFi publics sont souvent non sécurisés, ce qui signifie que si vous les utilisez, toute autre personne sur le réseau est en mesure d’accéder à vos données et de les intercepter. Si vous envoyez des informations sensibles via Internet, n’utilisez pas le WiFi public.

 

Note : article publi-rédactionnel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.