Chez SFR, les hotspots ouvrent aussi les portes des immeubles

0

La carte des hotspots SFR a tendance à révéler un peu trop d’informations privées concernant les abonnés de l’opérateur. Sur certains d’entre eux, on peut lire en plus de l’adresse exacte, l’étage et le digicode de l’immeuble.

Avec 3 millions de hotspots revendiqués dans l’Hexagone, SFR est l’opérateur le plus efficace dans le domaine. Pour y arriver, il utilise notamment les Neufbox de ses abonnés qui proposent par défaut un accès ouvert aux autres utilisateurs SFR en promenade dans le quartier.

Pour s’y retrouver, l’opérateur a donc eu la bonne idée de recenser sur une carte tous les points d’accès ouverts sur les box de ses abonnés. Malheureusement, SFR y dévoile quelques informations que l’on n’aimerait pas voir affichées sur un site public. En plus de l’adresse sont ainsi parfois mentionnés l’étage de l’appartement, la porte sur le palier ou encore le digicode d’accès à l’immeuble.

Il semble donc que l’opérateur utilise les données fournies par ses abonnés pour renseigner les champs d’informations de chaque hotspot. Un usage plus que malheureux des données personnelles de ses clients.

 

Source : Tom’s Guide

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.