Bitdefender rejoint le dispositif national d’assistance aux victimes de Cybermalveillance

0

Bitdefender, leader mondial des technologies de cybersécurité protégeant plus de 500 millions d’utilisateurs à travers le monde, est heureux d’annoncer sa participation au dispositif national d’assistance aux victimes Cybermalveillance.gouv.fr, piloté par le Groupement d’Intérêt Public Action contre la cybermalveillance (GIP ACYMA).

Communiqué de presse – Le GIP ACYMA compte parmi ses membres étatiques : l’ANSSI, les Ministères de l’intérieur, de l’Economie et des Finances, de la Justice et le Secrétariat d’Etat chargé du numérique.

A travers ce partenariat, Bitdefender réaffirme son engagement dans la lutte contre la cybermalveillance et la prévention des risques auxquels sont exposés les entreprises et les particuliers en France, en offrant son expertise en la matière. Cet engagement s’inscrit dans la lignée des actions que nous entreprenons avec d’autres organismes dans le monde tels que Europol (No More Ransom). 

La plateforme Cybermalveillance.gouv.fr, déployée sur tout le territoire national, permet aux victimes d’attaques informatiques d’identifier le type d’agression dont elles ont été victimes (virus, logiciel rançonneur, vol de données, détournement de site internet…) et d’être mises en relation avec des prestataires locaux pour obtenir une aide technique. Elle propose également des contenus de sensibilisation. Il s’agit du dispositif national d’assistance aux victimes de cybermalveillance. Ce dispositif a été incubé par l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI) en copilotage avec le ministère de l’Intérieur et le soutien des ministères de l’Économie et des Finances, de la Justice et du secrétariat d’État chargé du Numérique. Il est désormais piloté par le Groupement d’Intérêt Public ACYMA.

« Fort de nos 16 années d’expériences et nos 500 millions d’utilisateurs entreprises et particuliers dans le monde, il est de notre devoir de mettre notre savoir-faire en matière de lutte contre la cybercriminalité au service de ce grand projet national initié par l’état Français » déclare Damase Tricart, Directeur de la communication Monde pour Bitdefender.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.