Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

AVG Technologies, un des leaders du marché des solutions de sécurité pour internet et mobiles, présente aujourd’hui la dernière édition de son rapport  « AVG Community powered Threat Report – Q2 2011 » dans lequel AVG analyse les dernières évolutions et tendances des menaces au niveau mondial. Les internautes accordent de moins en moins confiance aux signatures certifiées.

« Logiciels malveillants cachés dans des programmes connus »

Le rapport met en lumière l’augmentation alarmante des logiciels malveillants cachés dans des programmes connus.  Dans son rapport Q2, le laboratoire de recherche d’AVG constate une augmentation significative des vols de certificats numériques utilisés comme signature de logiciels malveillants par les hackers. Ce phénomène découvert début 2011 est en augmentation de 300% sur un an.

Attaques sur les Mac

Alors que la popularité des Macs ne cesse de croître, ses utilisateurs sont de plus en plus victimes d’attaques des cybers criminels. Les Macs représentant maintenant une part de marché considérable, ils deviennent une cible très tentante pour les hackers. Bien qu’il s’agisse de l’attaque d’une nouvelle plateforme, les cybers criminels utilisent des techniques connues et éprouvées pour attaquer les utilisateurs de Mac OS.

Malware mobiles

CyberGhost VPN Promo

De plus en plus d’escrocs utilisent les malwares transmis par des SMS Premium et de fausses applications. Les techniques frauduleuses pour gagner de l’argent sont bien plus faciles à mettre en place via les mobiles que par le PC. Que se soit en spammant les utilisateurs ou simplement en  plaçant ces applications infectées sur les app Stores ou sur les sites de téléchargements, la distribution des ces applications est rendue facile et ne cesse de s’étendre.

Un œil sur SpyEye

Ce rapport fournit des informations sur le virus le plus répandu dans le secteur de la banque en ligne ces dernières années : SpyEye.  L’augmentation de SpyEye démontre que les utilisateurs des banques en ligne doivent être très vigilants, surtout depuis que les victimes de cyber attaques sont de plus en plus tenues pour responsables de ce qui leur arrive.

Aux Etats-Unis, une récente décision du tribunal à conclue qu’il appartient à la victime et non à la banque de protéger ses données bancaires,  notamment par l’utilisation des solutions de sécurité en ligne et des outils de protection des données personnelles.

A la mi 2011, le laboratoire de recherche d’AVG a examiné les opérations de 702 serveurs de com mande et contrôle (C&C).  Les résultats correspondent à la géo-localisation des serveurs et à la popularité des différentes versions des malwares utilisés par chaque C&C. Pour ce type de serveur, ce sont les Etats-Unis qui mènent le marché (30%) suivit par l’Ukraine (22%).

Le Brésil

Les Etats-Unis restent la source principale des spams, l’anglais étant la langue dominante de ces messages, suivit par le Royaume-Uni. Le Brésil arrive en troisième position. Ce dernier est en passe de combler son retard et pourrait même dépasser le Royaume-Uni au prochain trimestre.

« World Wild Web »

« Le Q2 démontre clairement que les cybers criminels ont déplacé leur attention sur de nouveaux marchés, dans le but avoué d’accroître les revenus de leurs opérations »  déclare Yuval Ben-Itzhak, Directeur Technologie d’AVG Technologies.

« Le World Wide Web pourrait s’appeler désormais le World Wild Web. Notre laboratoire de recherche indique que des centaines de serveurs à travers le monde sont actifs 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour voler les avoirs et les données bancaires et privées des internautes. Les techniques des hackers sont de plus en plus sophistiquées. Il devient essentiel d’y faire face. Les produits de sécurité doivent avoir  plusieurs couches de protection. Cela devrait être obligatoire pour se protéger des menaces potentielles du web. Les cybers criminels se focalisent moins sur les données personnelles de leurs cibles et concentrent leur attention autour de Windows, Android, Mac et IOS».

Autre résultats de l’étude :

  • 11,3% des malwares utilisent un périphérique extérieur (comme les mémoires flash) pour se répandre (AutoRun).
  • Blackhole reste le virus le plus répandu correspondant à 75,83% des boites à outils.
  • Exploit toolkits sont responsables de 37% des activités malicieuses
  • 32,9% des spams viennent des USA suivit par 3,9% au Royame-Uni


Au sujet du rapport:

Ce rapport est basé sur l’étude et l’analyse des données de la Community Protection Network (réseau de la communauté d’entraide en ligne d’AVG), pour une période de trois mois. Il donne une vue d’ensemble des menaces et des risques pour le web et pour les appareils mobiles. Les statistiques mentionnées dans ce rapport sont issues d’AVG Community Protection Network.

AVG Community Protection Network est une communauté d’entraide en ligne, chaque utilisateur se protégeant mutuellement. Les informations sur les menaces sont collectées par les utilisateurs ayant choisit de participer au programme d’amélioration des produits et sont partagés par la communauté toute entière, renforçant ainsi sa protection.

Avec plus de 110 millions d’utilisateurs de ses multiples applications, AVG fournit 1.5 milliard de menaces potentielles à analyser par jour. Chaque nouvel utilisateur choisissant de participer à ce programme de protection communautaire participe à l’amélioration de la protection de la communauté toute entière.

# # #
Rapport complet : www.avg.com/filedir/press/AVG_Community_Powered_Threat_Report_Q2_2011.pdf

Interview de Yuval Ben-Itzhac, Directeur Technologie d’AVG Technologies :

[youtube r5c4pKDLRTU nolink]


A propos d’AVG Technologies

www.avg.com

AVG, l’un des premiers fournisseurs mondiaux de solutions de sécurité, protège plus de 110 millions de particuliers ou professionnels au sein de petites entreprises dans 170 pays contre le nombre sans cesse croissant de menaces en ligne, les virus, le spam, le phishing et les pirates informatiques. AVG a près de vingt ans d’expérience dans la lutte contre la cybercriminalité et possède l’un des laboratoires les plus avancés pour la détection, la prévention et la lutte contre les menaces Web dans le monde. Son logiciel téléchargeable gratuitement permet aux utilisateurs débutants de bénéficier d’une protection antivirus de base puis d’évoluer vers une protection plus élevée par la suite. AVG compte près de 6 000 partenaires, distributeurs et revendeurs dans le monde, notamment Amazon.com, CNET, Cisco, Ingram Micro, Play.com, Wal-Mart et Yahoo!

 

Sources : avg.com, Mag Securs

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 3,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.