7 erreurs à éviter sur Facebook

3

Vos informations personnelles intéressent beaucoup de gens. Pas uniquement des investisseurs marketing ou des publicitaires en quête de nouveaux prospects. Les escrocs, voleurs et pirates informatiques en sont aussi friands !

Voici 7 erreurs à éviter sur Facebook et qui sont pourtant fréquemment commises :

1) Mettre votre date de naissance complète
Les voleurs d’identité sont friands de cette information. De plus, les dates de naissance sont souvent utilisées pour constituer les mots de passe des utilisateurs. Contentez vous donc de ne mettre que votre jour et mois de naissance. Pas l’année.

2) Dire que vous êtes parti
Pour un cambrioleur, il est tout de même plus simple de vous rendre visite lorsque vous n’êtes pas là. Le dire sur Facebook, c’est lui signaler qu’il peut venir. Abstenez-vous en !

3) Utiliser un mot de passe évident
Pensez à utiliser un mot de passe complexe, quitte à perdre (un peu) de temps à le saisir à chaque connexion. Favorisez les caractères dits spéciaux (accents ou caractères bizarres : -_@ç ^¨ …), alternez majuscules et minuscules, et ajoutez quelques chiffres. C’est toujours mieux que le prénom de votre meilleur(e) ami(e) ou celui de votre animal de compagnie !

4) Ne pas s’intéresser aux paramètres de confidentialité
Vérifiez bien vos paramètres. Tout ce que vous partagez/diffusez n’est pas forcemment destiné à n’importe qui. Vérifiez que vos publications ne sont partagées qu’avec vos amis.

5) Ne pas réfléchir avant de poster
Votre employeur n’a pas besoin de savoir que vous aimez le rhum, ni de connaître la teneur de vos soirées… De plus, en participant à des groupes ou à des pages, vous devenez une donnée marketing intéressante pour les vilains publicitaires qui tenteront de vous refourguer leur camelote.

6) Ne pas utiliser les messages privés
Si vous souhaitez discuter avec quelqu’un, ne le faîtes pas directement sur son mur. Utilisez les messages privés pour que la conversation reste… privée. Cela vous évitera des interactions avec des gens qui n’ont rien à voir avec vous.

7) Mentionner le nom de vos jeunes enfants
En poussant un peu plus loin dans la parano, mentionner le nom de vos jeunes enfants et leurs âges peut être un encouragement pour d’éventuels kidnappeurs. Si cela n’arrive pas fréquemment, cela peut tout de même arriver. Soyez prudent !

Alors oui, on peut dire que ces conseils semblent être un peu excessif, néanmoins, sachez qu’en les suivant, vous vous éviterez bien des problèmes !

D’après : 7 Stupidest Mistakes We Keep Seeing On Facebook (traduit en Français par Geek & Dev).

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.