500 experts en cybersécurité recrutés en France d’ici 2019

1

Le ministère de la Défense a fixé son objectif de recrutement et le chiffre de “plus de 500 spécialistes en cybersécurité à l’horizon 2019”, comme l’a déclaré le secrétaire d’Etat Jean-Marc Todeschini lundi à Lille, à l’occasion du FIC 2016.

M. Todeschini s’est exprimé lors du 8e Forum international sur la cybersécurité (FIC 2016) qui se déroule à Lille durant deux jours, et a insisté sur “le défi majeur des ressources humaines” qu’il faut relever, alors que l’organisation État islamique (EI) est réputée très performante dans l’utilisation des technologies numériques. Les autorités auraient-elles du retard ? On dirait bien !

La France aurait donc pour objectif l’embauche de plus de 500 spécialistes en cybersécurité à l’horizon 2019, notamment par le biais de la DGA, la direction générale de l’armement. Selon le secrétaire d’état, le pays en aurait “plus besoin que jamais”, en raison de la lutte active contre le terrorisme. C’est pour cela que la récente réactualisation de la Loi de programmation militaire implique le recrutement de plus de 1 500 personnes. Cette loi porte sur la période 2015-2019.

Le secrétaire d’Etat a souligné que la cybersécurité “requiert des formations et des recrutements dédiés, ainsi qu’une expertise de haut niveau“. Mardi, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve doit s’exprimer à son tour devant ce forum.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.