39 % des Français prêts à dépenser plus pour une entreprise qui protège leurs données

0

Selon une étude OpenText, les entreprises qui souhaitent fidéliser les consommateurs français doivent garantir la protection de leurs données personnelles.

Tribune – Une nouvelle étude* menée par OpenText met en lumière les préoccupations croissantes des Français quant à la confidentialité et la protection des données personnelles. Les résultats démontrent un manque de confiance dans la façon dont les entreprises conservent et utilisent leurs données. Pour assurer la fidélité des consommateurs, les entreprises doivent améliorer la gouvernance et la protection des informations.

De nouvelles inquiétudes

Le monde post-pandémique et l’utilisation massive du numérique dans la vie quotidienne ont fait émerger de nouvelles préoccupations : les Français se méfient de plus en plus de ceux qui ont accès à leurs données personnelles. À tel point que les trois quarts des consommateurs (75 %) se disent inquiets de la manière dont les organisations utilisent leurs données.
 
Parmi les causes : la généralisation du télétravail : 74 % des consommateurs se préoccupent davantage de leurs données personnelles maintenant que les entreprises y ont recours. Par conséquent, 40 % exigent que ces entreprises garantissent une sécurité totale indépendamment du lieu de travail.

Protéger les données pour préserver la confiance et fidéliser

 
La confidentialité des données est importante pour les consommateurs français, et cela, même si la moitié d’entre eux (49 %) n’ont aucune idée de quelles informations sont utilisées, stockées et accessibles aux organisations.
 
Plus de deux Français sur cinq (39 %) sont prêts à dépenser plus auprès d’une organisation expressément engagée dans la protection de leurs données personnelles, ils n’étaient que 17 % dans une enquête similaire menée par OpenText en mars 2020.
 
Pourtant, seul un Français sur cinq (21 %) fait entièrement confiance à toutes les entreprises avec lesquelles il interagit pour protéger ses données. 29 % des répondants n’hésiteraient pas à tourner le dos à une entreprise à laquelle ils sont fidèles en cas de protection insuffisante ou de violation de leurs données personnelles.
Dans le détail, 26 % se détourneraient d’une entreprise en l’absence de réponse à une demande RGPD que ce soit pour l’exercice du droit à l’information ou du droit d’accès, de rectification ou d’effacement.
 
Enfin, 31 % délaisseraient une organisation qui partage leurs données personnelles avec des tiers à des fins autres que celles prévues.
 
Andy Teichholz, Global Industry Strategist, Compliance and Legal chez OpenText, explique :
« Les solutions de gestion des informations d’entreprise n’ont jamais été aussi essentielles. Si elles permettent de respecter les lois sur la protection et la confidentialité des données, elles offrent également un avantage concurrentiel de taille et s’imposent comme un vecteur de différenciation en vue de maintenir la fidélité des clients. »
Méthodologie*
Cette étude a été commandée par OpenText et réalisée par 3Gem en mars 2022. 27 000 consommateurs ont été interrogés de manière anonyme à travers le monde (US, UK, Allemagne, en Espagne, Italie, France, Australie, Canada, Singapour, Inde, Brésil, Japon).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.