USA – Un ransomware paralyse une centrale hydro-électrique

1

La menace ransomware est devenue omniprésente et est redoutable. Aux USA, l’un d’eux a paralysé une centrale hydro-électrique après avoir infecté et bloquer les systèmes informatiques internes.

C’est le premier cas d’un ransomware bloquant une centrale. Jusqu’à maintenant, le plus grave cas était la paralysie d’un hôpital. Mais il faut bien garder en tête que tout ce qui est connecté à Internet est une cible potentielle, sans aucune exception !

Il existe donc aujourd’hui une vaste gamme de cibles potentielles, du stimulateur cardiaque aux voitures connectées, jusqu’à chaque éléments de l’Internet des objets, pouvant fournir une occasion pour les cybercriminels de lancer des attaques via ransomwares, permettant d’exiger de lourdes rançons en Bitcoin.

Récemment, la société publique américaine Lansing Board of Water & Light (BWL) a annoncé qu’elle est devenue une victime d’un ransomware, ayant frappé ses systèmes informatiques internes et paralysé le tout.

L’attaque a eu lieu fin avril, lorsque l’un des employés de l’entreprise a ouvert une pièce jointe malveillante d’un mail. Une fois activé, le logiciel malveillant installé sur l’ordinateur a rapidement commencé à chiffrer les fichiers de l’organisation. BWL a rapidement décidé de fermer ses réseaux et de suspendre certains services, y compris la comptabilité et le service de messagerie pour ses 250 employés, afin de prévenir d’autres dommages. L’alimentation en eau et les dispositifs d’arrêt ont également été suspendu.

Bien que l’origine du ransomware est encore inconnue, la société travaille actuellement en collaboration avec le FBI et les autorités policières locales pour enquêter sur l’incident. La société a assuré à ses 96 000 clients qu’aucune information personnelle n’avait été compromise par l’intrusion du ransomware dans le réseau informatique de l’entreprise. Cependant, impossible de savoir si la société a payé la rançon en échange de ses données ou non…

1 COMMENTAIRE

Répondre à USA – Un ransomware paralyse une centrale... Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.