Uhuru : Anti-malware français pour Windows et Linux

1
Après une version mobile, le consortium gérant le projet d’antivirus souverain, Uhuru, livre une solution pour Windows et Linux très prometteuse, embarquant une technologie innovante de détection de code malveillant inconnu. La cible prioritaire sont les entreprises et les administrations, les particuliers viendront par la suite.
 
Uhuru Anti-malware se défini comme un outil de lutte défensive nouvelle génération et ses principales caractéristiques sont :
  • Détection des codes d’attaques inconnus
  • Approche technique différente : défense en profondeur
  • Analyse de chaque code de manière statique, dynamique, structurelle, emploi …
  • Mises à jour moins fréquentes grâce à une modélisation mathématique innovante de la notion de comportement malicieux
  • Gestion d’une base supplémentaire de signatures privatives ou partagées (OIV)

Uhuru est le nom commercial choisi pour proposer l’antivirus développé par DAVFI : ce programme de recherche financé à hauteur de 5 millions d’euros par l’État français entendait développer un logiciel antivirus entièrement français, afin de répondre aux besoins de souveraineté numérique. C’était en 2012 et aujourd’hui le projet a commencé à décliner sa version commerciale sous le nom d’Uhuru, distribué par la société Nov’IT.

 
uhuru-scan
La solution pour Windows et Linux est annoncée sous le nom d’Uhuru Anti-Malware. Elle est disponible à la vente pour les entreprises et les administrations, avec un prix de licence allant de quelques euros à quelques dizaines d’euros par poste, en fonction de la taille du parc client et hors coûts de maintenance. L’outil serait actuellement en cours de déploiement au sein d’un ministère français possédant un parc de 70 000 machines à protéger.

Le principal argument d’Uhuru AM pour s’imposer face aux acteurs traditionnels du monde de l’anti virus est de prôner une approche différente de la classique reconnaissance des malwares par base de signature. Uhuru s’appuie sur une analyse structurelle du code qui permet, selon les créateurs, de ne pas être entièrement démuni face à des malwares inconnus des bases de données répertoriant les signatures de virus connus.

Les utilisateurs peuvent ainsi repérer de nouveaux malwares et créer eux même une nouvelle signature au sein de leur base de donnée, sans avoir besoin d’en informer l’éditeur de la solution. Autre point positif, les fichiers envoyés pour analyse sur les serveurs de l’antivirus sont en France, et transitent de matière sécurisée.

A noter que Nov’IT propose par ailleurs une offre pour smartphone, Uhuru Mobile, un système d’exploitation mobile sécurisé basé sur Android.

uhuru-mobile

1 COMMENTAIRE

  1. […] Après une version mobile, le consortium gérant le projet d’antivirus souverain, Uhuru, livre une solution pour Windows et Linux très prometteuse, embarquant une technologie innovante de détection de code malveillant inconnu. La cible prioritaire sont les entreprises et les administrations, les particuliers viendront par la suite.Uhuru Anti-malware se défini comme un outil de lutte défensive nouvelle génération et ses principales caractéristiques sont :Détection des codes d’attaques inconnusApproche technique différente : défense en profondeurAnalyse de chaque code de manière statique, dynamique, structurelle, emploi …Mises à jour moins fréquentes grâce à une modélisation mathématique innovante de la notion de comportement malicieuxGestion d’une base supplémentaire de signatures privatives ou partagées (OIV)  […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.