Les chercheurs d’Avast obtiennent des données sur les victimes du malware Ursnif

0

Les chercheurs du Threat Labs d’Avast ont récemment découvert des informations sensibles des victimes potentielles du malware Ursnif, un cheval de Troie bancaire qui sévit depuis 2007.

Ils ont ainsi trouvé des noms d’utilisateur, des mots de passe, des informations de carte de crédit, bancaires et de paiement, qui semblent avoir été volés par des cybercriminels grâce à Ursnif.

Si les cibles semblent venir du monde entier, la majorité des victimes sont cependant italiennes : en effet, les informations personnelles obtenues sont issues principalement de plus de 100 banques italiennes, dont plus de 1 700 identifiants dérobés pour un seul organisme de paiement.

Les données découvertes par Avast ont été partagées avec les organismes de paiement et les banques identifiés, ainsi qu’avec des groupes de partage d’informations sur les services financiers tels que le CERTF en Italie. Par la suite, ces entreprises et institutions ont pu prendre les mesures adéquates pour protéger leurs clients et les aider à se remettre de l’impact d’Ursnif.

Un article de blog en anglais dédié à cette découverte est disponible ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.