La ré-émergence du Botnet Torpig

0

Un rapport montre que le nombre d’adresses IPs utilisées pour émettre du spam reste stable malgré la réduction du volume total des pourriels.

L’un des principaux acteurs du marché de la sécurité réseau et le leader mondial des systèmes unifiés de sécurité UTM (unified threat management), Fortinet, a publié son rapport sur les principales menaces des 30 derniers jours, qui montre la ré-émergence du Botnet Torpig, représentant 30% de l’activité des botnets. La plupart des détections des centres de commande et de contrôle (C&C) de Torpig provenaient de machines localisées en Russie et au Soudan. En comparaison, le botnet Hiloti représentait approximativement  15% du trafic des botnets – dont la majorité était en Australie et en Suède.

 

Lire l’article dans son intégralité sur Zataz.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.