jeudi 13 août 2020
Promotion Meilleur VPN 2020
Accueil Malwares Kaspersky fait les frais du malware Duqu

Kaspersky fait les frais du malware Duqu

L’ironie du sort a voulue que l’éditeur de sécurité russe Kaspersky soit lui-même victime d’une cyberattaque de haute volée, par le biais d’une évolution du code source du malware Duqu (2.0) ainsi qu’à plusieurs failles zero-day pour pénétrer son système informatique. Son PDG s’explique.

La semaine dernière, Eugène Kaspersky, le PDG annonce l’attaque ciblée dont a été victime sa société et prend la chose avec philosophie :

« Le fait que nous ayons été victimes d’une attaque aussi sophistiquée est plutôt flatteur et prouve, d’une certaine manière, que notre entreprise fait partie des meilleures du secteur. »

Kaspersky a détecté l’attaque au début du printemps et a attendu que les vulnérabilités 0-Day exploitées par les cybercriminels soient toutes patchées avant de communiquer sur l’affaire. L’attaque s’est donc déroulée par le biais du malware Duqu 2.0 ainsi que de nombreuses failles zero-day. A noter que cette nouvelle version de Duqu est très sophistiquée, et que la charge malveillante est difficile à détecter, du au fait qu’elle s’exécute au sein de la mémoire vive de la machine infectée.

Le but de l’attaque a été l’espionnage et non la modification ou destruction des données. L’APT semble être très proche de Stuxnet (espionnage politique), et le Washington Post n’hésite d’ailleurs pas et évoque ainsi la piste israélienne.

« Il est difficile d’estimer pour l’instant ce que les attaquants cherchaient, mais on a pu voir qu’ils s’intéressaient tout particulièrement aux malwares que nous analysons de façon manuelle, sans avoir recours à nos process automatisés. Évidemment, on réserve ce type de traitement aux cas les plus intéressants et de haut niveau. », déclare Eugène Kaspersky.

Duqu est un malware modulaire, qui peut être modifié afin de s’adapter à différents scénarios d’usage et dont les modules permettent de créer des variantes, ce qui conduit Kaspersky a designer une « plateforme » pour parler de ce programme malveillant.

Kaspersky a initié un audit d’ampleur sur son système ainsi que sur le code source de ses produits, mais son dirigeant estime que « pour l’instant, rien ne semble avoir été compromis. » Au vu de l’ampleur de l’attaque, l’investigation durera probablement plusieurs semaines.

La société a publié un ensemble de documents et d’informations, dont les indicateurs de compromissions identifiés par l’éditeur ainsi qu’une étude approfondie du malware proposée dans un pdf de 46 pages disponible sur leur blog.

 

Source : ZDNet

UnderNewshttps://www.undernews.fr/
Administrateur et fondateur du site UnderNews

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -Express VPN

Derniers articles

Ransomware Maze : Après LG et Xerox, au tour de Canon d’être piégé

Le groupe de cybercriminels exploitant le ransomware Maze poursuit ses actions et agrandit son tableau de chasse en ajoutant Canon avec à la clé un vol de 10 To de données à l'entreprise après infection de ses systèmes informatiques.

400 vulnérabilités pourraient transformer 3 milliards de téléphones Android en espions

L'alerte est donnée : il existe plus de 400 vulnérabilités sur la puce Snapdragon de Qualcomm qui peuvent être exploitées sans l'intervention des propriétaires, explique Slava Makkaveev de Check Point.

Le gouvernement américain met en garde contre une nouvelle souche du virus chinois “Taidoor”

Les agences de renseignement américaines ont publié des informations sur une nouvelle variante du virus informatique vieux de 12 ans utilisé par les pirates informatiques parrainés par l'État chinois et ciblant les gouvernements, les entreprises et les groupes de réflexion.

Vacances d’été : profitez-en pour faire du ménage dans votre vie numérique

Après une longue période de confinement, et avant les vacances d’été, c’est le moment idéal pour effectuer un grand nettoyage ! Cela concerne aussi bien nos placards que notre vie numérique. Petit tour d'horizon et conseils pour se débarrasser de vos déchets  numériques.