Infection massive via YouTube : 122 000 personnes touchées

9

Un pirate déclare avoir réussi à pirater 122 000 personnes via une vidéo piégée postée sur YouTube !

Ce dernier a été bien malin et a utilisé la puissance virale de YouTube afin de propager son malware, d’ailleurs bien connu sur le Net, sous le nom de DarkComet RAT. Le pirate informatique s’en est d’abord pris à un compte YouTube « partenaire », celui de Nichole337, totalisant près de 77 millions de vues sur ses vidéos.

Après avoir expliqué que celle-ci doit gagner pas loin de 3 000 dollars chaque mois grâce à ses publications, le pirate décrit son processus d’attaque. Dans un premier temps, il prend le contrôle du compte YouTube, puis, il y publie une vidéo contenant un lien malveillant. Ensuite, le réseau fait le reste… Il n’a plus qu’a compter ses victimes arrivant en masse chaque seconde sur son panel de gestion du malware.

Après que Youtube est prévenu du danger, le compte a été réinitialisé et nettoyé. D’ailleurs, la victime a depuis publié une vidéo d’explication pour ses fans.

Une belle preuve qui permet de rappeler le danger que représente les réseaux !

9 Commentaires

  1. Faux, DC supporte autant de connexions que la machine et la connexion permet.
    sa dépend de donc de deux variables : la connexion et la puissance de la machine.

    Au bout de 100K pour les meilleurs réseaux sa deviens instable mais sa peu largement les supportés.

    Et un logiciel privé fonctionne a l’identique d’un logiciel public au niveau du réseau donc ce que tu dis est faux @drdarkhack.

    Par contre un botnet HTTP peux supporter une infinité de bots (tant que la base de donnée les supportes)

  2. DarkComet ne support qu’environ 300-400 Bot Maximum (au delas un crash survient)

    Mais certain Rat (on va pas trop citer les noms) peuvent supporter jusque 6000 Bot. ( ce sont la plus part du temps des RAT privé ou payant )

    Pour stocker des millions de bot, il faut opter pour un botnet 🙂

  3. 120 000 personnes !!!
    À partir de 700 personnes, le contrôle du RAT est extrêmement instable alors 120 000 personnes, je ne vous dis pas la galère !

    Quelqu’un a des screens prouvant ce fait ? Peut-être un peu exagéré ?

  4. Les réseaux seront toujours, non pas une source, mais un moyens de propagation pour ce type de « données », le vrai danger c’est l’excès de confiance face à ces mêmes réseaux, ce n’est pas parce que vous êtes sur un réseaux dit sérieux qu’il faut être moins vigilant…

    On peut faire le parallèle avec les accidents sur le trajet travailmaison… plus important que sur les autres…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.