Avast rejoint la Coalition contre les stalkerwares

1
Stalkerware

Avast, spécialiste des produits de sécurité et de la confidentialité en ligne, vient de rejoindre la Coalition contre les stalkerwares, un groupe de fournisseurs de cybersécurité, de services aux victimes et de chercheurs universitaires travaillant à la lutte contre les abus technologiques.

Tribune – Avast a également annoncé à cette occasion l’ajout d’une nouvelle fonctionnalité à son antivirus pour mobiles, qui alertera les utilisateurs concernant les applications connues pour être des stalkerwares, par une notification de détection personnalisée.

Les stalkerwares sont un type de logiciels malveillants donnant un accès à distance pour surveiller les appareils connectés de quelqu’un d’autre tel qu’un partenaire, un conjoint, un enfant, un membre de la famille ou une connaissance sans leur consentement ou connaissance. Cela comprend généralement l’accès à tous les comptes et informations sur le téléphone, tels que les mails, les textes, les photos et les sites de réseaux sociaux; cela peut également inclure l’accès à la caméra et au microphone du téléphone.

Malheureusement, les installations de stalkerware ont augmenté pendant la pandémie COVID-19. Avast Threat Labs signale une augmentation de 55,2% des logiciels espions et stalkerwares dans le monde de mars à décembre 2020, par rapport aux deux premiers mois de 2020. Les analystes notent que l’usage des stalkerwares a été encore accéléré par les restrictions de circulation en place et des confinements avec leurs partenaires car l’accès aux téléphones de l’autre est facilité lorsque les déplacements réguliers sont limités.

Depuis août 2020, Avast Mobile Security fournit automatiquement une notification spécifique sur l’appareil si un stalkerware est détecté sur son téléphone, le distinguant des autres logiciels malveillants afin que les victimes potentielles puissent être conscientes qu’elles peuvent être surveillées.

L’usage de stalkerware est endémique depuis le début de la pandémie et c’est à nous, en tant que protecteurs de la liberté numérique, d’utiliser notre produit pour le plus grand bien“, a déclaré Ondrej David, responsable de la recherche sur les menaces mobiles. “Nous sommes fiers de soutenir l’initiative de l’industrie contre cette forme de cybercriminalité, afin qu’elle soit claire pour une personne qu’elle peut être sous surveillance indésirable. Il est important que les gens sachent si leur vie privée est envahie afin de pouvoir prendre des décisions plus éclairées et rester en sécurité.

La Coalition Against Stalkerware, fondée en novembre 2019, lutte contre l’utilisation de logiciels de surveillance pour suivre une personne à son insu ou sans son consentement et offre une aide exploitable aux victimes d’abus de technologie.

La coalition permet aux principales sociétés de technologie de sécurité et aux organisations humanitaires d’échanger des informations sur le problème et de mener des activités éducatives. Avast est fier de se joindre à des membres fondateurs tels que Electronic Frontier Foundation, Network to End Domestic Violence, Operation Safe Escape, Weisser Ring et d’autres grandes sociétés de logiciels de sécurité de la coalition.

“NNEDV est ravi de voir comment la Coalition Against Stalkerware s’est développée“, a déclaré Erica Olsen, directrice du projet Safety Net pour le Réseau national pour mettre fin à la violence domestique (NNEDV). “Il y a un tel pouvoir dans les entreprises et les organisations qui se réunissent pour traiter collectivement un problème comme celui-ci. Ces partenariats, entre les entreprises de sécurité et les services aux victimes, peuvent créer de nouvelles approches et politiques pour lutter contre l’utilisation abusive de la technologie qui ont vraiment un impact.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.