Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android
ExpressVPN

Ce weekend, Google a annoncé avoir supprimé de Google Play 13 applications infectées par un malware. Cachées derrière des jeux de voiture, ces applications auraient été téléchargées près de 560 000 fois avant leur suppression. Si les conséquences pour les victimes restent à déterminer, il semblerait que le malware soit avant tout utilisé pour afficher des publicités (source TechCrunch).

Evidemment, l’utilisation de fausses applications pour infecter des appareils mobiles n’a rien de nouveau. En janvier 2018, le spécialiste de la cybersécurité Kaspersky Lab avait mis au jour un puissant logiciel espion sur Android, baptisé Skygofree, capable de lire les messages WhatsApp, de géolocaliser l’appareil sur lequel il est installé et d’enregistrer des conversations.

Au 3ème trimestre 2018, les produits de Kaspersky Lab pour appareils mobiles ont détecté :

  • 1 305 015 packs d’installation malveillants
  • 55 101 packs d’installation de Trojans bancaires mobiles
  • 13 075 packs d’installation de ransomwares mobiles

Et la tendance devrait aller en s’amplifiant, selon les experts de Kaspersky Lab : 

« Depuis plusieurs années, les Trojans publicitaires sont l’une des principales menaces visant les utilisateurs d’appareils Android. Ils sont très répandus et dangereux, car ils permettent parfois aux cybercriminels l’accès aux accès root du téléphone ou de la tablette de la victime. Ils peuvent ainsi en prendre le contrôle et installer des modules qui empêchent la suppression du malware, une fois en place. Certaines menaces sont même capables de survivre à une restauration des paramètres d’usine. Au-delà des Trojans publicitaires, les Trojans bancaires sont également une menace très sérieuse. En un an, leur nombre a plus que doublé. Les appareils dernier cri sont mieux protégés que leurs équivalents d’ancienne génération, ce qui représente une difficulté pour les criminels. Pour autant, le nombre d’utilisateurs dans le monde est tellement important que ce type d’attaque reste très rentable. C’est pour cela que la tendance devrait continuer en 2019. »

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.