vendredi 14 août 2020
Promotion Meilleur VPN 2020
Accueil Malwares Android - De faux jeux gratuits pour pirater les comptes Facebook

Android – De faux jeux gratuits pour pirater les comptes Facebook

Ce type de ruse date de 2015 mais continue de sévir régulièrement sur le Play Store. De faux jeux gratuits pour Android se révèlent être des malwares déguisés, comportant un kit de phishing Facebook intégrer. Plus d’un million de personnes en aurait été victime dans le monde.

Les différents jeux en questions ne sont en fait que des leurres, destinés à piéger les utilisateurs et à récupérer leurs identifiants Facebook. Beaucoup se font avoir sans même comprendre que le piratage de leur compte Facebook est lié à ces fameuses applications malveillantes.

En effet, la ruse est très bien ficelée et passerait facilement inaperçue aux yeux d’utilisateurs lambda. Les applications embarquent un kit de phishing Facebook très bien réalisé et parfaitement intégré : elles proposaient à tous les utilisateurs une fausse page de connexion à leur compte Facebook pour partager les scores obtenus en jouant.

facebook-phishing-android

Fin 2015, deux jeux Android étaient pointées du doigt par les sociétés de sécurité TrustLook et ESET : Jump Chess et Cow-boy Adventure, qui étaient exploités par la fausse société Tinker Studio. Depuis, les applications ont changé mais le piège reste le même, toujours monté de la même façon, via des jeux fabriqué sur-mesure pour tromper les utilisateurs en toute transparence, et cela fonctionne bien puisque plus d’un million de victimes est à déplorer dans le monde.

Or, le problème reste toujours le même et se situe à la source : la vérification des applications ajoutées sur le Play Store par Google. Réputé moins regardant que l’Apple Store, Google s’emploi régulièrement à améliorer la sécurité des applications disponibles sur le Play Store, mais l’étape de vérification “humaine” au cas par cas ne semble toujours pas en place (la détection automatique des menaces potentielles se ferait toujours par des alliances dédiées). Le processus de vérification et de validation doit donc encore être amélioré pour garantir un meilleur niveau de sécurité aux très nombreux utilisateurs.

La ruse était poussée à un niveau extrême bien difficile à détecter : le simple formulaire de connexion Facebook couplé à un discret envoi des données dérobées saisies par l’utilisateur étaient les seuls éléments malveillants embarqués dans les applications répertoriées. Le soucis est que ça ne suffisait pas à déclencher la moindre alerte de sécurité lors d’un scan antivirus, par exemple sur VirusTotal rassemblant 57 solutions antivirus !

N’importe qui pouvait donc tomber dans le piège et se faire voler en toute discrétion ses identifiants Facebook. Seul conseil de sécurité possible pour ce genre de menace : ne pas se connecter à un service quelconque depuis une application et utiliser l’authentification forte lorsque celle-ci est disponible (sur Facebook par exemple).

 

UnderNewshttps://www.undernews.fr/
Administrateur et fondateur du site UnderNews

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -Express VPN

Derniers articles

Ransomware Maze : Après LG et Xerox, au tour de Canon d’être piégé

Le groupe de cybercriminels exploitant le ransomware Maze poursuit ses actions et agrandit son tableau de chasse en ajoutant Canon avec à la clé un vol de 10 To de données à l'entreprise après infection de ses systèmes informatiques.

400 vulnérabilités pourraient transformer 3 milliards de téléphones Android en espions

L'alerte est donnée : il existe plus de 400 vulnérabilités sur la puce Snapdragon de Qualcomm qui peuvent être exploitées sans l'intervention des propriétaires, explique Slava Makkaveev de Check Point.

Le gouvernement américain met en garde contre une nouvelle souche du virus chinois “Taidoor”

Les agences de renseignement américaines ont publié des informations sur une nouvelle variante du virus informatique vieux de 12 ans utilisé par les pirates informatiques parrainés par l'État chinois et ciblant les gouvernements, les entreprises et les groupes de réflexion.

Vacances d’été : profitez-en pour faire du ménage dans votre vie numérique

Après une longue période de confinement, et avant les vacances d’été, c’est le moment idéal pour effectuer un grand nettoyage ! Cela concerne aussi bien nos placards que notre vie numérique. Petit tour d'horizon et conseils pour se débarrasser de vos déchets  numériques.