vendredi 14 août 2020
Promotion Meilleur VPN 2020
Accueil Lois Selon un sondage, Hadopi aurait fait baisser le piratage en France

Selon un sondage, Hadopi aurait fait baisser le piratage en France

Le sondage autour d’Hadopi est en ligne. Intitulé « l’impact de la loi Hadopi 2 sur les téléchargements illégaux », ce sondage est estampillé BVA-La Tribune-BFM et Avanquest, qui édite et diffuse des logiciels (dont des logiciels de sécurité).

Bruno Vanryb, président et CEO d’Avanquest estime que « la loi Hadopi n’est donc pas forcement le gadget déconnecté des réalités que l’on pouvait imaginer puisqu’une majorité des internautes ayant téléchargé illégalement ont changé leurs pratiques. Qu’il s’agisse de la peur du gendarme ou d’une prise de conscience liées au buzz autour de la loi Hadopi, c’est un résultat significatif s’il venait à être confirmé. En tout cas, cela souligne l’importance de la psychologie dans l’impact éventuel d’une législation, et l’influence limitée des militants du téléchargement gratuit pour tous. »

Hadopi aurait fait baisser le piratage chez 53% des « adeptes du piratage » qui ont diminué ou arrêté cette pratique « depuis le vote de la loi [Hadopi] il y a un an ».

53% des 17% des 1003 personnes interrogées

La Tribune relativise toutefois ce résultat. D’une part, il ne repose que sur un effet psychologique très fragile : seuls quelques milliers d’internautes ont été avertis par Hadopi depuis peu. La probabilité de sonder des utilisateurs effectivement contactés par Hadopi est donc quasi nulle. D’autre part, seuls 17% des 1003 sondés ont affirmé pratiquer ce genre d’activité. 83% ont donc soutenu n’avoir jamais téléchargé. Ce fameux effet « positif » d’Hadopi n’aura été efficace que chez 90 des personnes interrogées (environ).

“C’est le bordel noir !”

Le Quotidien économique prend en compte d’autres données environnementales qui viennent diluer un peu plus la portée des réponses. D’abord, un tiers des foyers en France n’a pas accès à Internet. Ensuite, des internautes peuvent considérer comme légales des diffusions qui ne le sont pas. Le quotidien cite, non sans malice, la petite phrase de Thierry Lhermitte qui déclarait sur France 5 regarder des films sur Megaupload sans savoir si c’était légal ou non. Enfin, les chiffres de fréquentations ne sont pas en pleine cohérence avec ces données. La Tribune cite en conclusion les chiffres ComScore selon lesquels Megavidéo est devenu le 7e site vidéo en France.

UnderNewshttps://www.undernews.fr/
Administrateur et fondateur du site UnderNews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -Express VPN

Derniers articles

Ransomware Maze : Après LG et Xerox, au tour de Canon d’être piégé

Le groupe de cybercriminels exploitant le ransomware Maze poursuit ses actions et agrandit son tableau de chasse en ajoutant Canon avec à la clé un vol de 10 To de données à l'entreprise après infection de ses systèmes informatiques.

400 vulnérabilités pourraient transformer 3 milliards de téléphones Android en espions

L'alerte est donnée : il existe plus de 400 vulnérabilités sur la puce Snapdragon de Qualcomm qui peuvent être exploitées sans l'intervention des propriétaires, explique Slava Makkaveev de Check Point.

Le gouvernement américain met en garde contre une nouvelle souche du virus chinois “Taidoor”

Les agences de renseignement américaines ont publié des informations sur une nouvelle variante du virus informatique vieux de 12 ans utilisé par les pirates informatiques parrainés par l'État chinois et ciblant les gouvernements, les entreprises et les groupes de réflexion.

Vacances d’été : profitez-en pour faire du ménage dans votre vie numérique

Après une longue période de confinement, et avant les vacances d’été, c’est le moment idéal pour effectuer un grand nettoyage ! Cela concerne aussi bien nos placards que notre vie numérique. Petit tour d'horizon et conseils pour se débarrasser de vos déchets  numériques.