Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Le webmasteur français du site torrent Mamie Tracker voit son jugement reporté à la suite du décés de l’avocat de la partie civile. Créé en 2006, Mamie Tracker était un portail communautaire dédié aux partages de fichiers torrents. Le site affichait près de 80.000 membres en 2009.

Bitdefender

Le mercredi 21 octobre 2009, dans la région de Bayonne (sud de la France), les « amis du petit déjeuner » intervenaient au domicile de l’administrateur de Mamie Tracker, un internaute d’une vingtaine d’années  connu sous le pseudonyme de Skull. « L’heure de la retraite anticipée est arrivée« , soulignait alors l’administrateur après avoir passé 24 heures en garde à vue. Le jeune étudiant (Bac + 2 en informatique) répond aujourd’hui de plusieurs accusations provenant de l’ALPA et de la SACEM. Le jugement devait se dérouler il y a quelques jours. Seulement, l’avocat de la partie civile est décédé. Bilan, le jugement est reporté au mois de mai prochain.

L’internaute, qui cherche un emploi dans l’informatique, risque d’après la loi Française 5 ans de prison et 300 000€ d’amende. A noter que lors de la perquisition, les policiers n’ont trouvé aucune copie au domicile du fondateur de Mamie Tracker. « J’ai expliqué que mon site était un tracker semi-privé, qu’il n’hébergeait rien, c’était juste un annuaire de lien bittorrent, ma motivation était le partage et la passion de l’informatique !« 


Source : Zataz

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.