Hadopi : le plafond des 50 000 IP flashées chaque jour est atteint

0

En septembre, les producteurs de musique nous avaient donné les premières indications sur le nombre d’IP flashées chaque jour par les représentants des ayants droit. Marc Guez (SCPP) le 16 septembre : « la volumétrie augmente tous les jours. Le secteur de la musique a commencé à 3000/jours, on est à 10 000/jour ». Dans les délibérations de la CNIL, le plafond était de 25 000 « incidents » par jour et  par secteur.

Où en est-on aujourd’hui ? L’association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA) nous a indiqué avoir atteint ce plafond des 25 000 IP constatées « depuis bien longtemps ». Marc Guez, contacté ce matin, nous adresse une même réponse du côté de la musique. « Depuis la fin du mois d’octobre, on est à 25 000 incidents pour la musique » (et non par dossier).  Ce « plafonnement est au niveau des incidents détectés à la source. Ensuite les messages sont éclatés entre les différentes entités juridiques », puis transmis à l’Hadopi comme le montre le schéma ci-dessus. Le chiffre transmis peut cependant moindre car un même fichier (ex : un mp3) peut être commun à plusieurs de ces entités.


Source : PCInpact

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.