Syrie, Iran : La cyberguerre toujours en pointe

1

A quelques heures d’intervalle, on apprend la divulgation de messages électroniques du président El-Assad, le déclenchement d’une cyber-attaque contre la BBC et le lancement par cette dernière de médias sociaux pour la population iranienne.

Le quotidien britannique The Guardian  vient de publier ce matin des emails personnels du couple El Hassad. L’authenticité définitive n’est pas encore établie mais si elle s’avère, ces mails en disent long sur l’implication de l’Iran dans la répression qui frappe les opposants syriens. Plus anecdotique, les mails dévoilent également les goûts de luxe de la famille présidentielle, madame dépensant sans compter.

En marge de ces révélations, la BBC indique avoir été victime d’une cyberattaque qualifiée de sophistiquée visant à interrompre le BBC Persian Service et que le directeur général de l’entreprise attribue à l’Iran. Cela fait désormais plusieurs semaines que M. Thomson indique que le service est perturbé régulièrement, empêchant la population iranienne d’avoir accès à ces informations. L’association Reporters sans Frontières s’est également plainte de l’existence d’une cyberarmée iranienne qui intimiderait les journalistes. Sans divulguer trop de détails, M. Thomson précise que la BBC a été victime d’attaques de type DDOS qui ont visé non seulement les sites Internet mais également les services de télévision ou de téléphonie.

Parallèlement, La BBC a décidé de lancer un site Internet et une page Facebook pour les iraniens hier, ceci afin de tenter d’échapper à la censure qui frappe le pays.

La cyber-répression s’est intensifiée depuis la création en 2010 d’une cyberarmée chargée d’espionner les internautes iraniens. Selon RSF, des centaines d’utilisateurs auraient été arrêtés et certains d’entre eux condamnés à mort. Au début du mois de mars, l’Ayatollah Ali Khameini a ordonné la création d’un Conseil Suprème du cyberespace – un groupe chargé de définir la politique et de prendre les décisions coordonnées concernant le net.  On se doute qu’un tel conseil ne devrait pas œuvrer pour plus de liberté.

 

Source : L’Informaticien

1 COMMENTAIRE

  1. Depuis qu’ils ont pirater un drone dernier crie de la CIA ils ont le vent en poupe c’est iraniens et en ce qui concerne les goût de luxe
    c’est bien parce que ça arrange, c’est comme avec ben ali.

    Connaissiez vous le phishing a la syrienne, NON? et bien regarder plutôt ça:
    http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/03/15/un-faux-youtube-pour-pieger-les-activistes-syriens_1669410_651865.html

    Afin de filtrer les communications vers l’extérieure le gouvernement Assad a mis en place un vrai site de phishing ressemblant a youtube pour soutirer les mots de passe et identifiant des ressortissants syriens qui tenterais d’envoyer sur internet les images de la répression. un système habituellement utiliser par les hackers.

    Autre article sur le même sujet:
    http://www.tomsguide.fr/actualite/anonymous-syrie-mails,2545.html

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.