NSA/PRISM : Le gouvernement indien veut interdire les services de messagerie américains

1

Le gouvernement indien envisage d’interdire l’utilisation des services de messagerie basés aux États-Unis (comme gMail) pour les communications officielles afin d’accroître la sécurité de l’information gouvernementale confidentielle.

Les récents rapports déconcertants indiquant que l’Inde a été épié par les agences de renseignement américaines ont ouverts un tout nouveau chapitre dans l’espace de la cybersécurité. Comme divulgué par l’ancien membre de la National Security Agency, Edward Snowden, la NSA est implique dans des activités d’espionnage et de surveillance généralisées à travers le monde.

Le gouvernement indien envisage d’envoyer une notification formelle à environ 500 000 employés à travers le pays, en leur demandant de s’en tenir au service de messagerie officielle fournie par le Centre national de l’informatique de l’Inde. Le fait que plusieurs agents du gouvernement à des postes utilisent leurs comptes gMail pour les communications officielles, y compris plusieurs hauts fonctionnaires du gouvernement (dont des ministres) pose de sérieux problèmes. La semaine dernière, Kapil Sibal, le ministre des technologies de l’Inde, a révélé que la nouvelle politique va appliquer des règles telles que l’utilisation des adresses IP statiques, les réseaux privés virtuels et mots de passe uniques pour accéder aux services de messagerie du gouvernement indien pour tous les responsables indiens qui sont en poste à l’étranger.

« Toutes les missions indiennes vont utiliser des serveurs en réseau qui sont directement connectés en Inde et qui vont garder les informations du gouvernement en toute sécurité. » déclare Sibal.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.