Kim Dotcom, MegaUpload, un raid, un livre et un don de 20 000 € à WikiLeaks

0

Près de deux ans après le raid du FBI ayant frappé Megaupload, la vie de Kim Dotcom est maintenant disponible sous forme de livre, intitulé “The Secret Life of Kim Dotcom – Spies, Lies and the War for the Internet”. Il y révèle de nombreux détails sur l’affaire.

Parmi les informations révélées, les détails croustillants de son escarmouche à l’encontre de l’industrie du divertissement ainsi que son don de 20 000 euros à WikiLeaks suite au raid de MegaUpload.

dotcombook

Beaucoup de gens voient Kim Dotcom comme un homme fascinant, et sur le fond, ils n’ont pas tord. Après que son service de partage de fichiers MegaUpload a été perquisitionné début 2012, Kim Dotcom est devenu instantanément une célébrité sur Internet. Le succès et la controverse Megaupload ainsi que la vie personnelle de Dotcom dans les années qui ont précédé le raid environnante sont maintenant détaillées dans une biographie.

Écrit par David Fisher, “The Secret Life of Kim Dotcom – Spies, Lies and the War for the Internet” révèle des détails intimes en famille, mais il fournit également des détails supplémentaires sur la perception de Dotcom du raid MegaUpload, et comment l’industrie du divertissement a réussie à organiser une telle action envers le site de partage de fichiers.

Certaines de ces informations sont publiées pour la première fois, comme les soupçons de Kim Dotcom qui le force à penser que son soutien à WikiLeaks suite à son don de 20 000 € était l’une des principales raisons pour lesquelles le gouvernement américain s’en ai pris à lui…

Dans le livre, Dotcom explique qu’il a fait don de 20000 euros à WikiLeaks. C’est une allégation controversée, mais Dotcom estime qu’il n’est pas un hasard que le procureur qui a enquêté sur Julian Assange a également été nommé à l’affaire MegaUpload.

Le E-Book est disponible sur Amazon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.