Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Suite à une plainte d’un petit distributeur italien de dessins animés, un tribunal a ordonné la semaine dernière que les FAI du pays censurent l’accès à 27 sites de partage de fichiers. Le tout sans aucun procès ! Mais Rapidgator ne le voit pas de cet œil et engage un ténor du barreau pour se défendre…

Les sites, principalement des cyberlockers (dont Rapidgator fait parti) et des sites de streaming, ont ainsi vu  leurs noms de domaine bloqués en Italie, via un filtrage autoritaire.

Actuellement classé par Alexa comme le 313 ème site le plus populaire dans le monde, Rapidgator est l’un des principaux sites d’hébergement de fichiers sur l’Internet, et ce dernier n’a pas l’intention de se laisser faire.

rapidgator-alexa-rank

ExpressVPN

 

En réplique, RapidGator vient d’embaucher Fulvio Sarenza, un célèbre avocat italien qui, en 2011, a réussi à obtenir une ordonnance empêchant le blocage de 493 noms de domaines.

« Rapidgator m’a donné la procuration pour défendre son cas en Italie, 

mercredi, nous avons déposé un appel devant le tribunal de Rome. »

Avec l’appel déposé, l’avocat explique que Rapidgator aura accès aux informations recueillies lors de l’enquête initiale qui permettront de révéler le processus ayant permis de s’emparer (illégalement ?) du nom de domaine.

Selon lui, certains FAI auraient également refusé d’effectuer un blocage des 27 domaines.

« Je suppose que les fournisseurs d’accès Internet sont fatigués d’avoir à jouer à la police du web. » conclut-il.

 

Source : TorrentNews

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , , , ,


Vos réactions
  1. mail

    C’est vrai que les FAI on marre de jouer la police, cette affaire n’est pas prés de ce terminer.
    Fulvio Sarenza je crois qu’il s’appelle à déjà défendu et a réussi a avoir une ordonnance empêchant le blocage de prés de 500 noms de domaines, autant dire que c’est une pointure !





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.