Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

L’Iran a passé des années à repousser les cyberattaques, y compris en bloquant l’accès de leur propre intranet au reste du monde extérieur. Mais beaucoup d’Iraniens se servait de réseaux privés virtuels (VPN), qui assure des liaisons cryptées directement à des réseaux privés basés à l’étranger, d’accéder à des sites tels que YouTube et Facebook après avoir contourné filtre Internet du pays.

Mais récemment, les autorités iraniennes ont bloqué l’utilisation de la plupart des réseaux privés virtuels afin d’empêcher les gens du pays de contourner les filtres Internet du gouvernement. Un filtre dédié à la censure sur Internet empêche dorénavant les Iraniens d’accéder à de nombreux sites, soit disant à cause de motifs officiels (sites offensants par exemple).

iran-block-vpn-services

CyberGhost VPN Promo

Ramezanali Sobhani-Fard, le chef de l’information du Parlement et la technologie des communications comité a déclaré : “Durant ces derniers jours, l’utilisation illégale de VPN a été bloquée dans le pays. Seuls les VPN juridiques, enregistrés et déclarés peuvent désormais être utilisés.”

Des accès VPN peuvent donc toujours être achetés, mais la solution typique de contournement ne fonctionnent plus. Coup dur pour les libertés individuelles et énorme avantage du côté de la censure.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , ,


Vos réactions
  1. Fabien

    Est-ce que c’est vraiment confirmé ? Est-ce que l’Iran a bloqué les VPN de tous les fournisseurs, style HideMyAss ou StrongVPN (entre autres) ?

  2. Fabien

    Illégaux, illégaux… Faut voir ce qu’ils appellent “illégaux” aussi ! On va dire que ça les arrange.

Ils parlent du sujet :

  1. […] UnderNews | Libertés  […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.