Avertissement de la CNIL pour Pages Jaunes

0

La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés vient d’adresser un « avertissement public » à l’entreprise Pages Jaunes, à propos de données d’internautes collectées illégalement.

Depuis janvier 2010, on trouve des informations personnelles dans les résultats de PagesBlanches.fr. Des contenus littéralement aspirés d’autres sites et de réseaux sociaux (photographies, établissements scolaires, employeurs, profession, etc.) s’affichent à côté des nom et prénom de la personne et de son numéro de téléphone. Un enrichissement concernant 34 millions de personnes, et réalisé sans leur consentement.

Un autre site, racheté par Pages Jaunes l’année dernière, utilise les mêmes procédés : 123people.com.

Le gros bémol, c’est qu’il n’est pas aisé de faire retirer les informations à son propos si elles nous dérangent : il faut envoyer une demande pour chaque élément, une demande globale pour le retrait de toutes les informations n’est pas possible.

Ce qui a agacé la CNIL. De même que le processus de collecte sauvage d’informations. Si ces données sont accessibles publiquement sur la Toile, ce n’est pas pour autant que leurs propriétaires acceptent qu’elles soient « récupérées par des tiers pour être agrégées » à un autre service.

De plus, certains profils créés par PagesBlanches.fr correspondent à des personnes sur liste rouge, ou à des mineurs. Pour conclure, la CNIL rappelle à ce site qu’il est un annuaire, et non un moteur de recherche.

 

Source : L’Informaticien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.