Puis-je être affecté par un virus informatique via les jeux de Netflix ?

0
19
Image : Unsplash

Depuis l’année 2021, Netflix a intégré des jeux vidéo à son catalogue. C’était une manière très innovante de concurrencer les autres plateformes de streaming, car l’entreprise californienne était pionnière en la matière. Depuis lors, le nombre de jeux disponibles a augmenté, tout comme leur variété et leur qualité. Bien qu’au début, peu d’abonnés utilisaient cette fonction, il y a maintenant de plus en plus de téléchargements. Sont-ils dangereux ? Pourrions-nous être affectés par des virus via les téléchargements de Netflix ?

Une initiative très réussie

Lorsque Netflix a décidé d’incorporer les jeux à son service pour abonnés, peu de gens misaient sur le succès de cette initiative. Au début, il ne s’agissait que de 5 jeux disponibles, de qualité très simple, et ils devaient être téléchargés sur mobile pour pouvoir en profiter. Ils étaient toutefois gratuits. Bien que l’idée ne déplaisait pas à ses clients, la vérité est que les téléchargements n’étaient pas très fréquents. Et divers experts pensaient que l’idée n’était pas très bonne ; peut-être s’agissait-il simplement d’une tentative désespérée de ne pas succomber face à la concurrence, qui signait des accords avec des producteurs et des studios de cinéma prestigieux.

L’entreprise californienne ne s’est pas découragée. En fait, le monde des jeux vidéo commençait à lui donner de très bons résultats, comme source d’inspiration pour produire des séries telles qu’Arcane ou Dota : Dragon’s Blood. C’est pourquoi elle continuait à ajouter de nouveaux jeux. Toute cette stratégie autour des jeux semble avoir fini par fonctionner. Netflix reste la reine des plateformes de streaming et sa cotation en bourse est positive, comme on peut le constater sur des portails spécialisés comme Degiro ou eToro. De plus, elle a enregistré un nombre élevé de téléchargements pour certains jeux, comme la trilogie de GTA.

Pourquoi les jeux vidéo ?

Pourquoi mélanger séries, films et jeux vidéo ? Ne vaut-il pas mieux se concentrer sur son activité principale et laisser les autres services à d’autres entreprises ? Beaucoup se sont posé ces questions, surtout lorsque Netflix a ajouté des jeux si simples qu’ils ne pouvaient pas concurrencer ceux déjà disponibles sur le marché. Logiquement, elle aurait dû consacrer tous ses efforts à obtenir du contenu exclusif, avec des accords avec des réalisateurs et des acteurs connus. Mais en réalité, cette entreprise avait compris quelque chose que tout le monde n’avait pas encore saisi. Netflix a compris qu’elle ne concurrençait pas seulement HBO, Prime Video ou Disney+.

Le temps de loisir des consommateurs est limité. Ils ne doivent pas seulement choisir entre une plateforme de streaming ou une autre. Ils doivent aussi choisir s’ils regardent un concert, jouent à des jeux vidéo, consultent les réseaux sociaux, etc. Par conséquent, la concurrence est bien plus vaste. Et si Netflix veut obtenir la fidélité des abonnés, elle doit être capable d’offrir plus de services. Le marché des jeux vidéo, à l’heure actuelle, a une valeur supérieure à 250 milliards de dollars. Il vaut plus que celui de la musique et du cinéma réunis. C’était donc un bon point de départ pour élargir l’offre.

L’évolution des jeux sur Netflix

Depuis le début, il s’agissait d’un projet à long terme. Tout d’abord, Netflix a étudié la faisabilité et a embauché des cadres experts pour développer ce projet. Ensuite, elle a annoncé qu’elle allait intégrer ces jeux et a commencé avec seulement 5 produits, tous très simples, avec une qualité graphique très basse. Il était seulement possible de jouer à ces jeux en les téléchargeant sur mobile. Et, bien que peu de clients le faisaient, ils ont décidé d’élargir progressivement le catalogue. L’année dernière, un bond très important a été réalisé, triplant le nombre de jeux disponibles, pour atteindre environ 77.

Image : Unsplash

Le nombre d’abonnés de Netflix jouant à ces divertissements était encore faible : seulement 1 % des clients utilisaient cette fonction quotidiennement. Mais il y avait de plus en plus de joueurs occasionnels. Finalement, cette année, certains produits disponibles, comme la trilogie de GTA, ont battu des records de téléchargements. Par ailleurs, depuis quelque temps, il est déjà possible de jouer à ces titres sur les télévisions intelligentes, rendant le service beaucoup plus intégré dans l’offre de l’entreprise : avec un seul dispositif, on peut désormais profiter de tout ce que Netflix offre à ses abonnés.

Les jeux de Netflix sont-ils sûrs ? Peuvent-ils contenir des virus ?

En réalité, les jeux proposés par Netflix sont sûrs pour nos dispositifs. Ils sont non seulement gratuits et exempts de publicités ou d’achats intégrés, mais le processus de téléchargement est également simple et sans risques. Pour le faire, il suffit d’un dispositif compatible (comme un smartphone), d’un abonnement actif à Netflix, d’une connexion internet et d’un espace de mémoire suffisant. Depuis l’écran de la plateforme, il faut sélectionner la section des jeux ; choisir l’un d’eux et cliquer sur « Télécharger ». Si le dispositif est Android, il redirigera vers le site de Play Store ; s’il s’agit d’un iPhone, vers celui d’App Store.

On peut également accéder directement à la Play Store ou à l’App Store et rechercher les jeux. Mais c’est précisément cette option qui peut comporter des risques. Le risque réside dans le choix d’un jeu qui se fait passer pour l’un de ceux de Netflix. Habituellement, ils ne restent en ligne que temporairement, jusqu’à ce que la plateforme les détecte, mais ils peuvent contenir des codes malveillants et donc infecter le dispositif et voler des données. En fait, ce n’est pas la première fois que les cybercriminels utilisent des produits liés à Netflix pour tenter d’infecter les dispositifs ; cela s’est déjà produit avec une application « fake » de la série « Squid Game », très populaire il y a environ deux ans.

En résumé, il est donc assez difficile qu’un virus affecte nos dispositifs via les jeux de Netflix. Pour être plus précis, actuellement, les jeux de la plateforme ne peuvent pas causer de dommages. En revanche, ceux qui les imitent, tentant de tromper les utilisateurs, pourraient être dangereux. C’est pourquoi l’option la plus sûre est de les télécharger depuis la propre plateforme. Et, si cela se fait depuis la Play Store ou l’App Store, il faut prendre des précautions pour éviter de se tromper de produit.

 

Note : article publi-rédactionnel rédigé par le partenaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.