La mémoire et le stockage de données, essentiels au bon fonctionnement des jumeaux numériques

0
6

Les données faisant partie intégrante des jumeaux numériques et de leur fonction, il est primordial de s’assurer d’un stockage et d’une mémoire de données adéquats.

Depuis quelques temps, les jumeaux numériques s’imposent comme la nouvelle technologie révolutionnaire. Les chiffres confirment la tendance : le marché mondial du jumeau numérique devrait atteindre 63,5 milliards de dollars d’ici 2027.1 

Par essence, un jumeau numérique constitue une duplication virtuelle d’un produit tangible, d’un processus, d’une fonction ou d’un système entier, afin de faciliter la simulation, la prévision et l’optimisation. Il fournit des informations précieuses sur les caractéristiques et les contraintes d’un produit ou d’un processus, sans avoir recours à des prototypes physiques.

Les jumeaux numériques trouvent des applications dans divers secteurs, notamment l’urbanisme, la fabrication, la construction, la vente au détail…. Par exemple, grâce aux jumeaux numériques, les entreprises ont pu identifier les goulets d’étranglement, améliorer l’efficacité des itinéraires, mais aussi anticiper et atténuer les perturbations de la chaîne d’approvisionnement.  

Les jumeaux numériques constituent un outil puissant pour les organisations qui cherchent à réduire le gaspillage, à accélérer la mise sur le marché et à acquérir une connaissance approfondie de la clientèle. Mais comment adopter une stratégie de jumeaux numériques ? 

Il n’existe pas de jumeaux numériques sans données

Tout d’abord, pour créer une réplique virtuelle d’un objet, d’un système ou d’un procédé physique, un jumeau numérique s’appuie sur des données provenant de différentes sources. Avant de pouvoir construire un jumeau numérique, il est donc nécessaire d’avoir recours à des processus tels que l’acquisition de données, la modélisation et la simulation.

Pour assurer leur bon fonctionnement, les jumeaux numériques doivent acquérir et regrouper des données complètes et précises. L’acquisition de ces données est cruciale pour favoriser des prévisions sûres et faciliter ainsi, la prise de décisions éclairées. Autrement dit, plus nous disposons de données provenant de différentes sources et recueillies sur de plus longues périodes, plus le jumeau numérique sera proche de la réalité et sera efficace.

Le stockage, le traitement et la gouvernance des données doivent-être au cœur des discussions

Lorsqu’un jumeau numérique est utilisé pour surveiller et analyser les performances d’objets ou de systèmes physiques en temps réel, la quantité de données collectées et analysées dépend du nombre et du type de capteurs utilisés. Naturellement, plus nombreux sont les points de données que les entreprises surveillent, plus nombreuses seront les données qu’elles consommeront, traiteront et stockeront.

Les projets de jumeaux numériques exigent une capacité de stockage et de mémoire importante pour traiter les données numérisées dans le cadre de tâches complexes. L’enjeu de leur stockage est primordial car, à l’avenir, la croissance d’une entreprise sera influencée par le niveau de détail et de précision des simulations des jumeaux numériques.  

Avant d’intégrer des jumeaux numériques à la stratégie de l’entreprise, il est important de considérer les exigences de stockage, de traitement et de communication des données de ces derniers. Cela passe par la définition de leur collecte, leur stockage et leur protection. La création de politiques et de procédures claires en matière de gestion et de gouvernance des données aidera les entreprises à garantir au jumeau numérique l’utilisation de données exactes, fiables et conformes aux réglementations en vigueur. 

Les jumeaux numériques sont voués à se démocratiser, et ce dans tous les domaines ; qu’ils visent la réduction des déchets, la diminution des délais de mise sur le marché ou encore le stockage carbone des sols agricoles. Néanmoins, les entreprises doivent encore investir dans la recherche pour relever les défis liés au stockage et à la consommation des données.  

Avis d’expert par Laurent Sirgy, Directeur France, Europe du Sud, Moyen-Orient et Afrique pour Kingston Technology

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.