Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Un reportage de France 2 ne cache pas correctement l’identité d’un hacker Français.

Le 1e mars dernier, France 2 diffusait l’excellente émission “Complément d’Enquête“. Un sujet Internet dédié aux nouveaux révolutionnaires numériques. Dans les différents sujets : Wikileaks ; un ancien défaceur du groupe MOH et un hacktiviste du nom de Karl (un pseudo).

Dans le sujet, Karl parle de ses actions sur le web. Un hacktiviste de 23 ans qui souhaitait créer un Wikileaks à la Française. Ses connaissances en informatique, et les erreurs techniques et humaines de certaines sociétés, ont pu lui permettre de mettre la main sur des données sensibles. Dans le sujet, la société Thalès est citée. Dans son récit, Karl démontre aussi que le piratage peut-être une simple formalité. Une démonstration sur un ancien espace de l’armée Française sera mis en image par la rédaction de Complément d’Enquête.

Dans les images justement, une adresse vers un disque dur. Dans cette adresse, un pseudo. La production du reportage a oublié d’effacer cet identifiant. Une erreur qui sera corrigée, ensuite, sur le web. Mais trop tard, l’émission est déjà mise en ligne par des internautes, dans sa première monture. La police a remonté à Karl par ce biais. Fait confirmé par l’avocate du hacker.

 

Bitdefender

Vous pouvez lire la suite de cet article sur Zataz.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , , , , ,


Vos réactions
  1. cyberanonyme

    c’est une honte ou sont les droits des citoyens et en quel honneur on film les gens contre leur volonté on peut nous dire? il devrai avori honte les journalistes de leur taf il y a plus important que de violé la propre intimité des personnes qui ne veulent pas qu’on les film je suis pour l’anonymat aller vous faire voir et laisser les gens tranquille merci





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.