Un cybercriminel Ukrainien inculpé aux Etats-Unis

0

Un ressortissant Ukrainien est accusé d’avoir infecté des millions d’ordinateurs au moyen du logiciel malveillant « Raccoon Infostealer » et a été inculpé de fraude informatique et bancaire aux États-Unis, a annoncé mardi le ministère américain de la Justice.

Son identité est Mark S., 26 ans, et il est actuellement détenu aux Pays-Bas, et se trouve sous la menace d’une procédure d’extradition vers les Etats-Unis.

Selon un communiqué de la justice américaine, « Raccoon Infostealer » était loué aux cybercriminels pour 200 dollars par mois, payable en cryptomonnaie de manière anonyme. Le logiciel malveillant était ensuite installé sur l’ordinateur des victimes afin de collecter des données personnelles telles que les identifiants, les mots de passe, et les informations financières. Le FBI a part ailleurs indiqué avoir mené une opération conjointe avec les forces de l’ordre italiennes et néerlandaises en mars 2022 afin de procéder à l’arrestation du cybercriminel présumé.

Le réseau a été démantelé et le FBI a pu identifier notamment plus de 50 millions d’identifiants, adresses mail et numéros de cartes bancaires parmi les données volées.

« Ainsi que le montrent le nombre de victimes potentielles et l’envergure mondiale de cette attaque, les cybermenaces ne connaissent pas de frontières, ce qui rend la coopération internationale d’autant plus cruciale« , a commenté la numéro 2 du ministère Lisa Monaco.

Mark S. est inculpé de fraude informatique, fraude bancaire, blanchiment d’argent et usurpation d’identité et risque jusqu’à 20 ans d’emprisonnement aux Etats-Unis. Un tribunal néerlandais a approuvé l’extradition en septembre mais l’accusé a fait appel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.