Snapchat piraté : 4,6 millions de données privées dans la e-nature

7

Hier, juste avant minuit et le nouvel an, une bien mauvaise nouvelle est tombée pour la célèbre application mobile Snapchat permettant d’envoyer des photos pour une durée limitée dans le temps. Plus de 4,6 millions de noms de comptes, les numéros de téléphones associés et même la localisation géographique ont été récupérés par des pirates informatiques.

EDIT 02/01/2014 : le domaine snapchatdb.info a été suspendu. De nombreux liens miroirs dont Mega et des torrents circulent sur le Net actuellement avec les fichiers dumps.

Le pire est qu’un site dédié à été mis en ligne par les pirates, SnapchatDB!, permettant à tous de télécharger les précieuses données volées. Ils ont en effet mis en ligne toute la base de donnée obtenue, et quiconque peut la télécharger à partir de leur site web. Pour le moment et pour « réduire au maximum le spam », les noms d’utilisateur et les numéros de téléphone sont censurés. Toutefois, il est indiqué qu’ils pourraient, sous certaines conditions (non précisées), dévoiler la liste non censurée à qui le demande. Ils ont pour ce faire laisser différents moyens de les contacter.

snapchadb-exploit

Le site a visiblement du succès étant donné qu’il à du mal à répondre à toutes les requêtes actuellement…

De plus, les pirates indiquent que « l’entreprise était trop réticente à corriger la faille, pas avant qu’il était déjà trop tard. Les entreprises à qui nous confions nos données se doivent d’être plus prudentes que cela ». En effet, Snapchat avait déjà été avertie de la faille en question, mais n’a vraisemblablement pas pris les mesures nécessaires pour la combler. Le moins que l’on puisse dire est que ce début d’année, pour l’une des applications les plus populaires de 2013, laisse présager quelques difficultés en 2014.

 

Source : KultureGeek

7 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.