Sim Box : Une fraude téléphonique à 30 milliards de dollars au Congo !

0

Le gouvernement congolais a démantelé un réseau de piratage d’appels de téléphonie mobile qui lui faisait perdre 30 milliards de dollars américains par an. Les pirates sont aux arrêts depuis vendredi 4 octobre dernier à Kinshasa.

Les criminels sont accusés de piratage téléphonique (phreaking, ndlr) à une échelle planétaire. La fraude qui faisait croire aux opérateurs téléphoniques que les appels émis de l’étranger, l’étaient en fait de la République Démocratique du Congo (RDC).

Les autorités locales ont déclarées que « cette mafia agissait depuis 10 ans et a fait perdre 30 milliards de dollars« . Si le montant de ce piratage est avéré, autant dire que les phreakers n’y sont pas allés de main morte ! On peut comparer le chiffre annoncé au chiffre d’affaire d’Apple tout de même !

« Ce système, appelé Sim Box, fonctionne grâce à une connexion internet et grâce à des cartes sims qu’on acquiert chez les opérateurs des téléphonies mobiles. Cela signifie que ce crime permanent est commis avec des complicités internes et externes, nationales et internationales« , annonce le ministre des Nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC), Tryphon Kin-kiey Mulumba. A noter qu’un opérateur Français a été montré du doigt sans pour autant avoir été nommé. L’enquête est toujours en cours.

 

Source : Zataz, Radio Okapi

Crédits image : Congo.gouv.cd

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.