Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Carbon Black publie pour la première fois un rapport sur les cybermenaces en France. Dans le cadre de cette étude, ce sont plus de 100 CIO, CTO et RSSI français des entreprises de divers secteurs – notamment la finance, la santé, les administrations publiques, la vente au détail et la fabrication – qui ont été interrogés.

Carbon Black, spécialiste des solutions de sécurité des points terminaux de nouvelle génération dans le Cloud, publie les résultats de son premier rapport sur la sécurité des entreprises françaises qui met en lumière le volume et l’intensité des cybermenaces pesant sur ces dernières. Selon ce rapport, 94 % des organisations françaises interrogées ont déclaré avoir été victimes d’une violation de données au cours des 12 derniers mois. Ce rapport couvre différents secteurs verticaux, ainsi que des organisations et des services informatiques de toutes tailles, ce qui permet de dresser une vue d’ensemble du paysage actuel des attaques et de la cyberdéfense en France.

Les principales conclusions de l’étude sont les suivantes : 

  • 94 % des organisations françaises interrogées ont subi une violation de la sécurité au cours des 12 derniers mois
  • Le nombre moyen de violations par organisation est de 5,81
  • 91 % des organisations ont constaté une augmentation du volume des attaques 
  • 94 % des organisations pensent que ces attaques sont de plus en plus sophistiquées 
  • 89 % des organisations prévoient d’augmenter leur budget de cyberdéfense

Escalade des cyberattaques

HMA Pro VPN

Sur les 91 % des entreprises françaises signalant une augmentation des cyberattaques, 35 % estiment que leur nombre a augmenté de plus de la moitié au cours de l’année passée. 94 % ont constaté une sophistication accrue et plus de la moitié (52 %) estiment que l’approche de leurs adversaires est considérablement plus sophistiquée qu’avant.

Toujours selon ce rapport, 59 % des organisations interrogées ont subi au moins cinq violations. Par ailleurs, une sur 10 a constaté au moins 10 attaques. 89 % des organisations françaises interrogées prévoient d’augmenter leur budget de cyberdéfense en réponse à l’accumulation de menaces.

« Notre premier rapport sur la cybersécurité en France dévoile que les entreprises sont soumises à une pression intense en raison de la montée en puissance des attaques », explique Rick McElroy, directeur du service des stratégies de sécurité de Carbon Black. « Nous avons constaté une augmentation générale du volume d’attaques et du degré de sophistication, qui ont contribué à une progression des violations de sécurité. En réaction, un nombre encourageant d’organisations françaises tente d’anticiper les risques grâce à la chasse aux menaces et obtient des résultats très positifs. Alors que ces stratégies arrivent à maturité, nous espérons voir le nombre de violations recensées se réduire. »

Ransomware et hameçonnage à la source des violations 

Selon le rapport, le ransomware est à l’origine de 19 % des violations au sein des entreprises françaises. Toutefois, le facteur humain joue également un rôle non négligeable. D’après ce rapport, les attaques par hameçonnage sont à l’origine d’une violation sur six en France.

Chasse aux menaces en France

73 % des organisations françaises interrogées affirment avoir mis en place des mesures actives de chasse aux menaces ou « threat hunting », avec un peu moins de la moitié (35 %) ayant commencé au cours des 12 derniers mois. 95 % de ces organisations estiment que les mesures de chasse aux menaces ont renforcé leurs défenses, ce qui est très positif. 

« Il est encourageant de constater que près des trois quarts des entreprises françaises interrogées ont mené des opérations de chasse aux menaces », poursuit Rick McElroy. « Il reste certes une marge d’amélioration, mais le fait que 95 % de ces organisations pensent avoir renforcé leur cybersécurité permet d’espérer que nous sommes sur la bonne voie. »

Méthodologie de l’étude

Carbon Black a mené une étude, réalisée par une organisation de recherche indépendante, Opinion Matters, en janvier 2019. Plus de 100 DSI, directeurs techniques et directeurs de la sécurité français travaillant dans les secteurs suivants ont été interrogés : finance, santé, administration publique, distribution, fabrication, agro-alimentaire, pétrole et gaz, services professionnels et médias et divertissements. Cette recherche s’inscrit dans un projet plus vaste couvrant notamment les pays suivants : Allemagne, Australie, Canada, France, Italie, Japon, Royaume-Uni et Singapour.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.