Prison ferme pour un pirate de Facebook

2
99

Un pirate informatique de 26 ans écope de huit mois de prison ferme pour avoir visité des espaces non autorisés de Facebook.

Glenn Mangham, un étudiant britannique de 26 ans, a été condamné vendredi à 8 mois de prison ferme pour avoir piraté, entre les mois d’avril et mai 2011, Facebook.

L’étudiant en développement de logiciel avait trouvé un accès à des données sans intérêt stratégique. Des informations qu’il a téléchargé sur son disque dur. L’internaute explique qu’il voulait démontrer au réseau social ses failles de sécurité avant de le conseiller pour les corriger. Facebook a dépensé 200 000$ pour enquêter sur ce “piratage”.

Mangham a été arrêté par la police britannique spécialisé dans le cyber-crime (Metropolitan Police Central e-Crime Unit – PCeU) en juin dernier. A noter que Yahoo! avait récompensé le bidouilleur pour l’avoir aidé à corriger des failles.

« Nous prenons toute tentative visant à obtenir un accès non autorisée à notre réseau très au sérieux et nous travaillons étroitement avec les autorités répressives afin d’assurer que les délinquants soient traduits en justice ».

On peut fortement se demander où est la fameuse politique de récompense (les 500$ annoncés sur tous les toits) du réseau social !

2 Commentaires

Les commentaires sont fermés.