Piratage : Après les voiture, voici les yatchs vulnérables aux pirates informatiques !

1

Après les voitures, voilà que la prise de contrôle à distance touche désormais les navires. Un groupe d’étudiants s’est amusé à tester un « GPS spoofer » sur un beau bébé de 80 millions de dollars, le White Rose.

L’expérimentation grandeur nature a été autorisée par le propriétaire et a eu lieu en juin dernier entre Monaco et l’île de Rhodes, dans les eaux internationales. 

Grâce à un simple ordinateur relié à une antenne (le tout tenant dans une petite mallette), les étudiants ont envoyé un signal GPS spécifique au navire, qui a immédiatement pris le relais sur les ondes satellites. Aucune alarme n’a été enclenchée et le yacht a continué sa course comme si de rien était… sauf que les coordonnées étaient piratée.

[youtube ctw9ECgJ8L0 nolink]

Au bout de quelques minutes, le système de navigation semi-automatique a donc interprété les informations de positions fournies par les étudiants. Ces derniers ont alors décidé de les trafiquer, histoire de faire dévier sa route au navire. Comme attendu, la yacht a obéi sans rechigner et a changé de trajectoire, sous les yeux ébahis du commandant !

Le professeur Humphreys, qui chapeautait l’expérience a déclaré « Le navire tournait bien, et on pouvait le sentir, mais l’instrumentation et l’équipage ont seulement vu une ligne droite ! ». Ce dernier a également déclaré qu’il n’imaginait pas qu’une telle chose soit possible avant d’avoir mené son expérience.

Si l’expérience fait sourire, les chercheurs imaginent quand-même pouvoir pirater n’importe quel appareil dont le système de pilotage se fierait un peu trop précisément au GPS et notamment dans l’aviation. Il est d’ailleurs étonnant que de tels dispositifs interprètent des données GPS sans les vérifier.

Une galerie d’images de l’expérimentation est disponible sur Flickr.

1 COMMENTAIRE

  1. Pas très rassurant en tout cas! La surprise totale sûrement côté équipage quand ils pensent être arrivé à destination alors qu’ils sont partis ailleurs!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.