LulzSec vs Twitter : Second round, fuite de 55 000 identifiants

1

Twitter a confirmé que des milliers de mots de passe de comptes se sont retrouvés en clair sur le Web, sans expliquer comment ceci s’est produit. Le site explique toutefois qu’il s’agit principalement de doublons.

Après le message et l’attaque DDoS à l’encontre du réseau social Twitter, des pirates se déclarant appartenir au groupe LulzSec s’en prennent de nouveau au site. Cette fois, ce sont 55 000 identifiants Twitter qui se retrouve lâchés en pâture sur le Net via des documents PasteBin !

Difficile de  définir la source exacte de ces comptes : beaucoup d’entre eux proviennent de phishing et de piratage de “revendeurs” de followers Twitter. Pas de soucis donc du côté du site officiel qui semble rester tout à fait sécurisé. L’équipe de Twitter a part ailleurs déclaré qu’ils vont procéder au changement de l’ensemble des mots de passe des comptes touchés.

Un responsable de Twitter, joint par CNet, s’explique : « nous sommes actuellement en train de regarder ce qu’il se passe. Entre temps, nous avons envoyé une requête aux comptes affectés pour qu’ils réinitialisent leurs mots de passe », confirme Robert Weeks, porte-parole du site de micro-blogging.

Si vous avez un doute sur l’intégrité d’un compte, Twitter explique la marche à suivre sur la page de son Centre d’assistance : réinitialisez vos mots de passe et annulez vos connexions.

 

Sources : Twitter, L’Informaticien

1 COMMENTAIRE

  1. Non mais ça devient réellement n’importe quoi, là…

    Du temps de la VRAIE LulzSec, ça ne se serait jamais produit.. L’éthique nous interdit de nous attaquer aux réseaux sociaux en divulgant des identifiants..
    Nous les avertissions simplement des failles de sécurité, en bon WhiteHats.

    Surtout que Twitter est un de nos moyens de communication les plus usités, derrièr IRC..

    J’adresse donc un message à tous ces petits script-kiddies qui se prennent pour feu la Lulz Security: “N’oubliez pas d’où vous venez. Nous sommes le Cyberespace, uni en un et indivisible. Lorsque des erreurs ou des fautes se produisent, nous les traitons par nous-même”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.