LulzSec : Un pirate pourrait être condamné à la prison à vie

3

Le pirate informatique Jeffrey Hammond, membre du célèbre groupe LulzSec est menacé d’une peine de prison potentielle de plus de 30 ans s’il est reconnu coupable de toutes les accusations portées contre lui. Le juge de l’U.S. District Court Loretta Preska présidait l’audience.

Hammond a été accusé d’avoir utilisé une partie des données relatives aux cartes de crédit volées pour un total de 700.000 dollars dépensés illégalement en frais non autorisés, ainsi que d’avoir participé au piratage du ministère de l’Arizona et du site Web de la Sécurité Publique.

Au début du mois de mai 2012, un grand jury fédéral a rendu un acte d’accusation contre les dirigeants de LulzSec (y compris Hammond), les accusant d’avoir fomenté les attaques contre le site de Stratfor (Strategic Forecasting), en décembre 2011.” indique InformationWeek.

Hammond a été présenté comme ayant un “manque total de respect pour l’autorité légale” et se retrouve face à une peine d’emprisonnement de 30 ans et risque la réclusion à perpétuité. L’hacktiviste présumé serait un risque de fuite potentiel et, par conséquent, Preska a rejeté la demande de libération sous caution de ce dernier.

Affaire à suivre.

3 Commentaires

  1. S’il était condamné je pense que ce serait montrer que l’on prend enfin le cybercrime au sérieux! et que l’on ne cautionne désormais plus les actes des cybercriminels.
    En attendant, en France il faut sensibiliser les internautes aux dangers auxquels ils s’exposent comme le fait très bien le site [*** spam ***].

  2. […] LulzSec : Un pirate pourrait être condamné à la prison à vie From https://www.undernews.fr – Today, 11:07 AM Le pirate informatique Jeffrey Hammond, membre du célèbre groupe LulzSec est menacé d'une peine de prison potentielle de plus de 30 ans s'il est reconnu coupable de toutes les accusations portées contre lui. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.