LulzSec de retour avec un énorme dump de MilitarySingle.com

0

Un autre groupe de pirates semble prendre la relève de LulzSec sous le nom de LulzsecReborn. Les pirates ont publié les informations personnelles, mots de passe et adresses mail de 170 937 utilisateurs du site de rencontre MilitarySingles.com sur Pastebin dans le cadre de l’opération Digiturk.

LulzSec a été un élément majeur de l’an dernier, le groupe ayant piraté un certain nombre de gros sites Web. Après leur soi-disant “Croisière de 50 jours,” le groupe se retira progressivement…

En réponse au piratage, le “Office of Inadequate Security”, ESingles, la société mère de MilitarySingles.com, déclare qu’il n’y a “aucune preuve réelle que MilitarySingles.com a été piraté et qu’il est possible que le Tweet de l’opération Digiturk soit tout simplement faux”. LulzSecReborn a alors modifié une page du site Internet comme seconde preuve après le leak en y mettant “lulz is sb”puis a répondu en les qualifiant “d’administrateurs stupides”.

Commentant ??la brèche, le Bureau de la sécurité a déclaré: “Si vous connaissez un membre de l’armée qui utilise ou a utilisé le site, suggérez-leur de changer leur mot de passe sur tous les sites où ils sont inscrit – y compris leur compte de messagerie mil.gov.”

Actuellement, la page d’accueil du site de rencontre affiche un message d’erreur relatif à la sécurité du site :

Dans une vidéo postée sur YouTube le week-end dernier et intitulée “retour de LulzSec”, le groupe affirme qu’il a décidé de “ramener notre groupe d’humbles pirates a prendre les voiles de nouveau”. Se référant aux récentes arrestations, il a déclaré que celles-ci avaient « simplement perturbé la faction active ».

[youtube rX6Z9x-W5wI nolink

LulzSec annonce son come-back pour le 1er avril… Fake ou pas ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.