Les jeux vidéo : une porte d’entrée idéale pour les cybercriminels

0

Le confinement a provoqué une forte augmentation de l’utilisation des consoles de jeux pour distraire les enfants et les adolescents pendant les longues heures passées à l’intérieur. Selon un rapport de DFC Intelligence, l’Europe est désormais la deuxième région la plus active en matière de jeux vidéo, avec 668 millions de joueurs. Par conséquent, ces joueurs de jeux vidéo sont désormais la cible des cybercriminels, d’autant plus que la plupart d’entre eux ont des comptes associés, avec leurs coordonnées bancaires, des informations personnelles, des e-mails, etc.

  • Les jeux vidéo ont connu un essor considérable pendant la pandémie, ils ont permis aux familles de lutter contre l’ennui pendant le confinement.
  • L’absence de formation et la méconnaissance des enfants ouvrent les portes aux cybercriminels.

Tribune – Check Point® Software Technologies Ltd., l’un des principaux fournisseurs de solutions de cybersécurité dans le monde, attire l’attention sur les principaux cyber risques liés aux inscriptions sur les différentes plateformes de jeux vidéo et souhaite sensibiliser les joueurs et leurs parents aux dangers auxquels ils sont exposés lorsqu’ils restent assis devant leur écran pendant des heures :

  • Téléchargement sur des sites non officiels : Les utilisateurs de ces plateformes se rabattent souvent sur des sites tiers où des comptes avec plusieurs jeux sont proposés à un coût bien inférieur au prix officiel. Ces sites ne garantissent à aucun moment que l’utilisateur pourra profiter de ces jeux en toute sécurité, ou que ses données personnelles et bancaires ne seront utilisées à d’autres fins ou sans qu’un fichier malveillant ne soit joint au téléchargement. Pour éviter ce genre de risques, Check Point Software recommande de toujours télécharger sur des sites officiels et de ne recourir, en aucun cas, à des sites d’origine douteuse.
  • Usurpation d’identité bancaire : Sur les appareils mobiles ou les consoles, de plus en plus de personnes achètent des jeux vidéo par le biais des e-shops de ces plateformes respectives, plutôt que de les acheter dans des magasins physiques. Lorsque l’internaute effectue un achat en ligne, il doit saisir ses coordonnées bancaires, ce qui constitue l’un des vecteurs d’entrée les plus faciles pour les cybercriminels. Pour ce faire, il est essentiel de s’assurer que le site web dispose de toutes les mesures de sécurité nécessaires. Il faut donc vérifier s’il contient les lettres https:// au début de l’URL du moteur de recherche. Ces lettres indiquent que la page en question est protégée par un certificat SSL, un type de sécurité numérique qui permet une communication cryptée entre un site web et un navigateur web, protégeant ainsi toutes les données saisies.
  • Les attaques de phishing : Leurs victimes sont souvent de jeunes enfants ou des adolescents, peut-être pas assez conscients ou avertis pour repérer les signes de phishing. Cela peut prendre la forme d’e-mails et de SMS avertissant d’un changement de mot de passe ou demandant les mots de passe des comptes à cause d’une erreur technique de la part de l’entreprise. Pour se protéger, il ne faut jamais cliquer sur les liens contenus dans les e-mails provenant d’expéditeurs inconnus et ne surtout pas télécharger de pièces jointes. La meilleure solution consiste à se rendre sur le site officiel du jeu, se connecter à son compte et vérifier que le contenu de l’e-mail est authentique.
  • Autorisations concernant la caméra, le micro et la localisation : Ces autorisations sont principalement requises par les applications mobiles et les jeux. Elles sont exigées par les entreprises, mais une cyber-attaque sur un appareil ou sur l’entreprise elle-même pourrait avoir des conséquences désastreuses, car ils auront accès à tous les fichiers et informations collectés par ces fonctions. La plupart des réseaux sociaux et des plateformes de jeux vidéo rendent obligatoire l’activation de toutes ces autorisations et sans elles, il est impossible d’accéder aux fonctions qu’ils proposent, mais il convient de les désactiver, dans la mesure du possible, pour protéger les appareils.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.