Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Les hacktivists du groupe Anonymous prétendent avoir réussi à dérober 1 Go de documents appartenant à l’OTAN. Ils ont annoncé qu’il serait « irresponsable » de publier certains de ces documents.

Selon le groupuscule Anonymous, les serveurs de l’OTAN auraient été piratés par leurs soins. Suite à cette intrusion, les hacktivistes auraient récupéré environ 1 Go de documents hautement confidentiels. C’est en substance ce que l’on peut lire sur le compte Twitter du groupe de hackers. L’intrusion aurait été réalisée via une simple injection SQL ce qui, si c’est réellement le cas, est une bourde énorme pour la puissante organisation militaire. 

ExpressVPN

Les détails sont maigres mais les Anonymous expliquent que certaines de ces données « intéressantes » seront prochainement publiées. En revanche, « nous ne pouvons pas en publier la plupart car ce serait irresponsable », précisent-ils via Twitter. Un premier fichier a été publié pour prouver la véracité de l’attaque. Il évoque notamment le statut du Kosovo en janvier 2008. 

Nos confrères de Numerama soulignent que l’OTAN a mis en ligne un projet concernant la guerre de l’information, dans lequel le groupe Anonymous est abondamment cité dans le paragraphe sur le hacktivisme. « Aux dires d’observateurs, le collectif Anonymous, de plus en plus perfectionné, serait en mesure de pirater des fichiers sensibles du gouvernement, de l’armée et d’entreprises. Selon des informations datant de février 2011, Anonymous a démontré qu’il en était tout à fait capable, peut-on lire dans le rapport. En attendant, les arrestations de prétendus pirates de Anonymous continuent.

 

Source : L’Informaticien

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , , ,

Recherches en relation :

  • lotan
  • OTAN
  • otan l

Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. […] Les Anonymous ont attaqué l’OTAN […]