Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Selon Corero Network Security, les nouvelles attaques DDoS qui visent la couche applicative sont en hausse et plus sophistiquées.

Corero Network Security, leader mondial des solutions sur site de prévention contre les intrusions sur le réseau (IPS) et de défense contre les attaques par déni de service (DoS/DDoS) pour les entreprises, les data centers et les hébergeurs, a dressé le Top 5 des attaques DDoS en 2011. Des attaques qui se veulent d’un nouveau genre.

Nous assistons actuellement à une augmentation des attaques DDoS d’un genre nouveau ; plus intelligentes, elles visent la couche applicative. Ces attaques sont extrêmement difficiles à identifier dans le « cloud », elles passent souvent inaperçues jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Des attaques de Dénis distribués de Services, lancées par des hacktivistes [anonymous, …] qui visent de plus en plus de sites d’entreprises. Des attaques en hausse, cette année, par rapport aux attaques à but lucratif. Les attaques contre Mastercard, Visa, Sony, PayPal et la CIA figurent en tête de liste.

« Le jeu du chat et de la souris entre les responsables du Système d’Information, les délinquants et les « hacktivistes » s’est intensifié en 2011 alors que le nombre d’attaques DDoS visant la couche applicative explosait. Face à l’augmentation de l’activisme politique et idéologique, les entreprises doivent être extrêmement promptes à identifier et combattre les tentatives qui veulent rendre inopérant leur site Internet ou cherchent à voler des informations confidentielles et à défigurer leurs applications Web », déclare Mike Paquette, directeur général de la stratégie chez Corero Network Security.

HMA Pro VPN

Lire la suite de l’article sur Zataz.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, note : 3,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.