Le ChatGPT au service des acteurs malveillants

0
120

Depuis quelques semaines, nous avons pu suivre l’évolution d’OpenAI et de son chatGPT. Force est de constater que l’outil apporte son lot de nouveautés en matière d’utilisation. Cependant, si le ChatGPT a commencé à faire ses preuves dans nombreux domaines, tels que la communication, le développement web, le marketing etc… Certains cybercriminels n’ont pas hésité à exploiter le chat bot dans des buts malveillants. Trellix a révélé les risques potentiels de cet outil en matière de cybersécurité, ouvert désormais au grand public.

Tribune – Selon Steve Povolny, directeur et ingénieur principal chez Trellix, leader dans le secteur de la cybersécurité :

« ChatGPT fait parler de lui depuis un mois déjà. Si ses prédécesseurs suscitaient déjà l’intérêt de l’industrie très peu d’utilisations accessibles au grand public en avaient résulté. Ce nest plus le cas aujourd’hui et nous sommes face au « text bot le plus intelligent jamais créé » dont l’utilisation est virtuellement sans limite. Pour le simple domaine cyber, les utilisations possibles vont de la génération d’e-mails à la création et à l’audit de code, en passant par la découverte de vulnérabilités et bien plus encore.

Alors même que l’équipe derrière ChatGPT tente de limiter les utilisations malveillantes de l’outil, la réalité est que les cybercriminels n’ont pas attendu pour exploiter l’outil à leur profit. Il n’est en effet pas difficile de créer des e-mails de phishing hyper réalistes en modifiant simplement l’entrée utilisateur ou en adaptant légèrement les résultats générés.

Il reste important de rappeler que cet outil a un potentiel vertueux important et peut être efficace pour repérer des erreurs de codage critiques, expliquer des concepts techniques et complexes en utilisant un langage simplifié et même développer des scripts et du code résilient. Les chercheurs, praticiens, universitaires et es entreprises du secteur de la cybersécurité peuvent ainsi exploiter la puissance de ChatGPT à des fins d’innovation et de collaboration.