mercredi 12 août 2020
Promotion Meilleur VPN 2020
Accueil Hacking Le blackmarket Agora ferme temporairement ses portes par sécurité

Le blackmarket Agora ferme temporairement ses portes par sécurité

Pour ceux qui ne connaissent pas ce nom, sachez que Agora est l’un des leaders du Blackmarket sur le Deep Web, il a encore gagné en puissance depuis la fermeture de Silk Road. Ses administrateurs viennent d’annoncer une fermeture temporaire (ou pas) pour cause de menaces sérieuses.

Les utilisateurs de cette immense plateforme Blackmarket sont habillement invités à retirer leurs fonds en Bitcoin, car la boutique underground est en passe de fermer ses portes pour d’obscures raisons. Il s’agit là d’une énorme annonce étant donné l’envergure de Agora sur le Deep Web.

Tout comme le défunt Silk Road, Agora est un spécialiste de la vente en ligne de drogues, de contrefaçons et autres services illicites. Il avait échappé à l’opération Onymous d’envergure menée par le FBI fin 2014. Il s’agit là de l’un des plus gros acteurs du secteur. La fermeture précipité vient d’être annoncée et l’ensemble des clients et vendeurs ont été convier à retirer leur argent respectif. La raison invoquée serait une vulnérabilité au sein de TOR, permettant de briser l’anonymat des serveurs.

« Nous avons une solution pour pallier cette possibilité. Cela va nécessiter de grands changements dans nos programmes qui, selon nous, doit permettre d’atténuer ces problèmes, mais malheureusement, cela prendra du temps à mettre en œuvre. Nous avons décidé de déplacer nos serveurs une fois de plus, mais cela ne constitue qu’une solution temporaire. », indique l’administrateur d’Agora.

Crédits : USNEWS
Crédits capture d’écran : USNEWS

Bref, le blackmarket semble sous le coup de plusieurs attaques le visant directement et mettant en danger ses acteurs. Pour Ars Technica mais aussi plusieurs experts en sécurité informatique, la soudaine crainte de Agora – qui prétend avoir détecté une activité suspecte – est liée à une nouvelle attaque visant TOR, et décrite le mois dernier par le Massachusetts Institute of Technology. Elle explique comment des serveurs cachés dans le réseau Tor pourraient être compromis. Ars Technica écrit que l’attaquant doit prendre le contrôle d’un point d’entrée de Tor pour le serveur hébergeant le service caché. La technique implique également d’avoir obtenu préalablement des caractéristiques uniques du réseau en vue d’établir une empreinte numérique du service visé. L’attaque aurait un taux de précision de 88 %.

Le pire dans tout ça, c’est que justement un site du DarkNet TOR vient d’être démantelé par le FBI et le DoJ US avec une extrême rapidité et efficacité : un portail lié à ISIS censé montré des vidéos exclusives de prisonniers et d’exécutions, comme le rapporte Zataz. Le message désormais bien connu « This hidden site has been seized » est affiché sur le site. Il existerait donc bien une potentielle vulnérabilité critique dans TOR, pouvant réduire à néant l’anonymat du réseau décentralisé Onion. Affaire à suivre de près…

 

Sources : GNT, Zataz

UnderNewshttps://www.undernews.fr/
Administrateur et fondateur du site UnderNews

5 Commentaires

  1. […] Le blackmarket Agora ferme temporairement ses portes par sécurité. Publié par UnderNews Actu – Télécharger l'application Android Pour ceux qui ne connaissent pas ce nom, sachez que Agora est l’un des leaders du Blackmarket sur le Deep Web, il a encore gagné en puissance depuis la fermeture de Silk Road. Ses administrateurs viennent d’annoncer une fermeture temporaire (ou pas) pour cause de menaces sérieuses. Les utilisateurs de cette immense plateforme Blackmarket sont habillement invités à retirer leurs fonds en Bitcoin, car la boutique underground est en passe de fermer ses portes pour d’obscures raisons. Il s’agit là d’une énorme annonce étant donné l’envergure de Agora sur le Deep Web. […]

  2. […] Le blackmarket Agora ferme temporairement ses portes par sécurité Und (…) Publié par UnderNews Actu Pour ceux qui ne connaissent pas ce nom, sachez que Agora est l’un des leaders du Blackmarket sur le Deep Web, il a encore gagné en puissance depuis la fermeture de Silk Road. Ses administrateurs viennent d’annoncer une fermeture temporaire (ou pas) pour cause de menaces sérieuses. Les utilisateurs de cette immense plateforme Blackmarket sont habillement invités à retirer leurs fonds en Bitcoin, car la boutique underground est en passe de fermer ses portes pour d’obscures raisons. […]

  3. […] Le blackmarket Agora ferme temporairement ses portes par sécurité. Publié par UnderNews Actu Pour ceux qui ne connaissent pas ce nom, sachez que Agora est l’un des leaders du Blackmarket sur le Deep Web, il a encore gagné en puissance depuis la fermeture de Silk Road. Ses administrateurs viennent d’annoncer une fermeture temporaire (ou pas) pour cause de menaces sérieuses. Les utilisateurs de cette immense plateforme Blackmarket sont habillement invités à retirer leurs fonds en Bitcoin, car la boutique underground est en passe de fermer ses portes pour d’obscures raisons. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -Express VPN

Derniers articles

Ransomware Maze : Après LG et Xerox, au tour de Canon d’être piégé

Le groupe de cybercriminels exploitant le ransomware Maze poursuit ses actions et agrandit son tableau de chasse en ajoutant Canon avec à la clé un vol de 10 To de données à l'entreprise après infection de ses systèmes informatiques.

400 vulnérabilités pourraient transformer 3 milliards de téléphones Android en espions

L'alerte est donnée : il existe plus de 400 vulnérabilités sur la puce Snapdragon de Qualcomm qui peuvent être exploitées sans l'intervention des propriétaires, explique Slava Makkaveev de Check Point.

Le gouvernement américain met en garde contre une nouvelle souche du virus chinois “Taidoor”

Les agences de renseignement américaines ont publié des informations sur une nouvelle variante du virus informatique vieux de 12 ans utilisé par les pirates informatiques parrainés par l'État chinois et ciblant les gouvernements, les entreprises et les groupes de réflexion.

Vacances d’été : profitez-en pour faire du ménage dans votre vie numérique

Après une longue période de confinement, et avant les vacances d’été, c’est le moment idéal pour effectuer un grand nettoyage ! Cela concerne aussi bien nos placards que notre vie numérique. Petit tour d'horizon et conseils pour se débarrasser de vos déchets  numériques.