L’armée électronique syrienne s’en prend à Share This en piratant son compte GoDaddy

0

L’armée électronique syrienne, groupe de pirates qui n’est plus à présenté, revient sur le devant de la scène en attaquant le site dédié aux partages ShareThis.com en s’introduisant dans son compte GoDaddy.

Les pirates syriens se trouvant derrière la désormais célèbre Armée Syrienne Electronique (SEA) viennent, une nouvelle fois, de faire parler d’eux. En effet, ces proches du pouvoir Syrien ont fortement perturber le fonctionnement du service de partage ShareThis.com en début de semaine.

Share This est utilisé par des millions de sites Web sur la Toile sous forme de plugin et permet de diffuser et de partager des informations publiées sur ces même sites. Les plus grand médias l’ont aussi adopté, autant dire que les dégâts auraient pu être d’envergure !

L’attaque s’est déroulée lors de la soirée du 21 août, où ShareThis a déclaré sur son compte Twitter officiel que son système rencontrait quelques problèmes. A peine 12 heures plus tard, tout était revenu à la normale. Or ce n’est pas un bug quelconque qui est à l’origine de dysfonctionnement. C’est bel et bien la Syrian Electronic Army. Les hacktivistes pro Bachar el-Assad ont attaqué ShareThis en prenant la main sur leur nom de domaine, via GoDaddy. Les pirates avaient modifié les DNS par les leurs (ns1syrianelectronicarmy.com et ns2.syrianelectronicarmy.com) afin de rediriger l’intégralité du trafic Web.

Heureusement, l’équipe de ShareThis a pu intervenir rapidement, mettant fin au changement des DNS. Plus de peur que de mal donc mais cela démontre une fois de plus que n’importe quel service en ligne peut actuellement être pris d’assaut en quelques heures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.