La cyber-police italienne piratée

0

Les Anonymous ont reçu un joli paquet de données de la part d’un expéditeur anonyme : 8 Go de fichiers visiblement dérobés à une unité très spéciale de la police italienne…

La « source » a transmis ces documents secrets au groupe de pirates. Ils contiennent des informations sensibles à propos de plusieurs organisations gouvernementales, comme par exemple le ministère australien de la Défense, et le Département de l’Agriculture américain ; mais aussi certaines grandes entreprises privées, comme Exxon Mobil et Gazprom. Les données semblent provenir des serveurs de la CNAIPIC, l’unité spécialisée dans le cybercrime de la police italienne.

De nombreux professionnels pensent que cet exploit pourrait avoir un lien avec l’arrestation début juillet de trois membres italiens (présumés) des Anonymous.

Ces derniers ont d’ailleurs également publié des graphiques représentant la structure hiérarchique de la CNAIPIC. Ces fichiers contiennent aussi des photographies des employés.

Des liens vers tous ces fichiers se trouvent assez facilement sur la Toile.

 

 

 

 

Source : L’Informaticien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.