Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Alors, que les Jeux Olympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang touchent à leur fin, les tentatives de cyberattaque liées l’usurpation de domaine semblent, elles, être en cours depuis un certain temps. La ville sud-coréenne a été officiellement nommée hôte olympique en 2011. Pourtant, depuis 2010, 105 noms de domaine similaires ont été enregistrés en utilisant des variantes.

Bitdefender

Tribune Proofpoint – Les chercheurs de Proofpoint ont suivi l’activité associée à ces domaines et en ont déterminé un certain nombre d’utilisations. Certains sites peuvent être utilisés pour gagner de l’argent par la publicité et la monétisation du trafic web. D’autres, comme aux Jeux olympiques de Rio, profitent de la vente non-sanctionnée de billets.

Au-delà de l’utilisation du site PyeongChang 2018, les prochains Jeux Olympiques de Tokyo 2020, Pékin 2022 et Paris 2024 ont déjà vu des volumes plus importants d’enregistrements de domaines, ce qui indique une tendance à la hausse pour les activités frauduleuses potentielles.

Voici les principaux résultats des recherches des experts Proofpoint sur le sujet :

  • Un total de 105 nom de domaines liés à « pyeongchang2018.com » ont été enregistrés depuis 2010, la même année où le site officiel https://www.pyeongchang2018.com/fr/index a été enregistré.
  • C’est cinq fois plus que le nombre moyen de domaines suspects découverts à l’occasion de nos précédentes recherches sur l’abus de domaine pour les entreprises du classement Fortune 50
  • Les enregistrements des domaines similaires pour « pyeonchang2018.com » ont commencé à s’accélérer en 2014 et au moins 20 nouveaux domaines suspects enregistrés depuis le début de l’année 2017.
  • Plus de 35% de ces domaines sont des Sites Parqués, peut-être destinés au cybersquattage pour être vendus ou utilisés ultérieurement.
  • Seuls 3 des 105 domaines que nous avons examinés étaient des domaines légitimes mais non officiels, tous liés au suivi des médailles olympiques.

Selon les études des chercheurs Proofpoint, les résultats sur le domaine des jeux PyeongChang 2018 sont alignés avec les tendances actuelles. De janvier à août 2017, le dépôt de noms de domaine appartenant à des marques ont chuté alors que les noms de domaine suspects enregistrés illégalement se sont développés. Au cours de la même période, les enregistrements de domaines suspects ont augmenté de 20 % par rapport à la même période l’an dernier, les enregistrements de marques ayant quant à eux chuté de 20 %2.

Il est trop tôt pour savoir combien de domaines enregistrés pour les prochains Jeux Olympiques donneront lieu à des activités malveillantes. Toutefois, il faut s’attendre à ce que les enregistrements de domaines détenus par des tiers continuent d’augmenter.  Un signe indiquant que les enregistrements de noms de domaine appartenant à une marque, non officiels et frauduleux doivent être surveillés de manière permanente pour assurer la protection des consommateurs et réduire le risque de réputation

Vous trouverez plus de détails sur ce sujet sur le blog anglais Threat Insight de Proofpoint ICI.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.