HackerOne : la plateforme de sécurité collaborative publie son Hacker Report 2020

0

HackerOne, plateforme de sécurité collaborative mettant en relation hackers et organisations privées et publiques, poursuit sa croissance à travers le monde à mesure que le piratage éthique s’intensifie et se structure.

Communiqué – Avec près de 300 collaborateurs et une communauté de plus de 600 000 hackers, HackerOne, fondée par deux hollandais en 2012, s’impose aujourd’hui comme le leader mondial de la discipline. La société a doublé ses ventes en un an et vient également d’être classée dans le top 5 des entreprises les plus innovantes au monde. De nombreuses organisations utilisent la plateforme HackerOne (Spotify, General Motors, InnoGames, Hyatt, Lufthansa, Deliveroo, Tom Tom, etc.), y compris les plus sensibles (Pentagone, US Air Force, Marines…).

Mais pourquoi un tel succès et quelle différence avec les autres plateformes de hackers ?

  • HackerOne se positionne comme véritable pionnier de la sécurité collaborative. Au-delà des programmes de « bug bounty », qui consistent à inviter des hackers à trouver des failles informatiques contre une prime, HackerOne organise des programmes de divulgation de vulnérabilités (VDP – Vulnerability Disclosure Programs) pour les marques, sans rémunération pour les hackers.
  • HackerOne propose un véritable accompagnement pour les organisations, avec différentes couches de services à valeur ajoutée (là où d’autres externalisent) permettant de ne pas augmenter la charge de travail des équipes en cybersécurité et d’assurer une très haute qualité des rapports fournis (service de filtrage par exemple).
  • Dans un monde où la cyber menace ne cesse de croître, hacker éthique est devenu un véritable choix de carrière. 78 % des hackers mettent en avant cette compétence dans leur recherche d’opportunité de carrière. De plus, le hacking éthique devient un complément de revenu et un choix de carrière populaire. Près de 40 % des pirates informatiques consacrent 20 heures ou plus par semaine à la recherche de vulnérabilités.
  • Cette activité est également particulièrement rentable. En 2019, les hackers éthiques de la communauté HackerOne ont gagné près de 40 millions de dollars en primes, ce qui est presque égal au total des primes de toutes les années précédentes cumulées. Près de 20% du montant de ces primes ont été versés à des hackers américains. Les autres nationalités de hackers les mieux rémunérées sont indiens (10 %), russes (8 %), chinois (7 %) et allemands (4 %).
  • La formation de hacker éthique se fait plutôt en dehors des salles de classe traditionnelles, puisque 84 % d’entre eux déclarent avoir appris leur métier grâce à des ressources en ligne (rapports publics) et à du matériel pédagogique autodirigé, comme Hacker101. Seulement 16 % ont suivi un cours ou une certification officielle sur le piratage informatique.

Vous trouverez davantage d’informations dans le Hacker Report 2020 ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.