Exploit-DB.com, BackTrack-Linux.org, Carders.cc, Ettercap et Inj3ct0r piratés

0

La seconde édition de Owned and Exposed par les Security Watchmen provoque un tremblement de terre dans la communauté de la sécurité informatique.

Le 25 Décembre aura apporté un joyeux cadeau de Noël pour un forum dédié aux cartes bancaires piratées (Carders.cc), mais aussi à des sites d’acteurs de la scène de la sécurité informatique, tels que Exploit-DB.com, BackTrack-Linux.org, Ettercap, Inj3ct0r.com et free-hack.com


Le magazine électronique « Owned and Exposed« , qui commence à être craint par les professionnels de la sécurité informatique, a vu, malheureusement pour les cibles du magazine, sortir son édition numéro 2 en librairie . La version précédente de ce magazine électronique, datant du mois de Mai 2010 , avait déjà pris pour cible le forum dédié aux cartes bancaires piratées Carders.cc et dévoilait les dessous techniques et organisationnels de ce groupe de pirates informatiques.

Au sommaire de cette seconde édition :


  • « Owned and Exposed » de Carders.cc.

Les auteurs du magazine, s’identifiant comme « Security Watchmen« , voulaient lors de l’édition de la version précédente de leur magazine mettre un coup fatal au forum Carders.cc, et stopper leurs activités criminelles. Malheureusement, l’attaque du mois de Mai 2010, n’aura pas suffit à stopper ce forum, car celui-ci revoyait le jour quelques temps après sa suppression total d’Internet par les « Security Watchmen« . Sept mois après, Carders.cc est de nouveau une cible privilégiée.


Tous les tréfonds du serveur hébergeant le forum Carders.cc sont exposés dans le magazine, ainsi les identifiants des administrateurs de ce forum criminel. Une copie de la base de donnée du forum est actuellement disponible sur Internet.

Les « Security Watchmen » espèrent que cette fois-ci le message sera passé, et que nous verrons la fin définitive du forum criminel Carders.cc. Dans le cas contraire, il est clair que ce forum sera de nouveau la cible des « Security Watchmen » lors de l’édition de la troisième version du magazine.


  • « Owned and Exposed » de inj3ct0r

Inj3ct0r, pour ceux qui ne connaissent pas ce site, est une copie du regretté Milw0rm, proposant une base de donnée de « 0day » ou d’exploits. La motivation des « Security Watchmen » pour s’en prendre à Inj3ct0r est principalement qu’ils sont considérés comme des « lameass wannabe milw0rm kid« , qu’ils ne dévoilent que des attaques du type XSS (considérées comme des vulnérabilités de bas niveau par les « Security Watchmen« ), mais surtout que derrière cette façade de base de données d’exploits un commerce de cartes bancaire piratées serait effectué par les membres de Inj3ct0r.

De nouveau tous les tréfonds du serveur hébergeant Inj3ct0r sont exposés dans le magazine, ainsi les identifiants des administrateurs.  Une copie de la base de donnée de ce site est actuellement disponible sur Internet.


  • « Owned and Exposed » de ettercap

Ettercap est une suite logiciel pour effectuer des attaques du type MitM (Man in the Middle), permettant d’écouter les connexions, de filtrer les contenus à la volée, etc. Cette suite logicielle existe depuis 2001 et est utilisée par la plupart des experts en sécurité informatique. La motivation des « Security Watchmen » pour s’en prendre à Ettercap est qu’ils considèrent cette suite logiciel comme nuisant à la communauté de la sécurité informatique et que les auteurs de cette suite logiciel se prennent pour des experts en sécurité.

Ce qui est inquiétant dans ce piratage, c’est que d’une part, suivant les « Security Watchmen« , le code source de Ettercap serait compromis depuis environ 5 ans, et que d’autre part le site web Ettercap étant hébergé chez SourceForge (un service Cloud de partage de gestion de projets informatique) l’on peut considérer que tous les projets hébergés chez SourceForge sont potentiellement compromis !

De nouveau les tréfonds du serveur hébergeant le projet ettercap sont exposés dans le magazine, ainsi les identifiants des administrateurs du projet. La liste des processus du serveur SourceForge hébergeant le projet ettercap dévoile que des bots ont la main mise sur ce serveur et ceci depuis un bon moment.


  • « Owned and Exposed » de Exploit-DB et de BackTrack Linux


Exploit-DB est une base de donnée de « 0day » et d’exploits, qui a repris officiellement la suite du regretté Milw0rm. BackTrack Linux est un système d’exploitation contenant des logiciels de sécurité informatique dédié aux experts en sécurité informatique. La motivation des « Security Watchmen » pour s’en prendre à Exploit-DB et à BackTrack Linux est que les « Security Watchmen » pensent que des projets de ce type permettent aux criminels informatique de s’approprier de nouveau moyens pour commettre des méfaits.

De nouveau les tréfonds des serveurs hébergeant les projets Exploit-DB et BackTrack Linux sont exposés dans le magazine, ainsi les identifiants des administrateurs de ces mêmes projets. L’on peut se poser la question sur depuis combien de temps les « Security Watchmen » avait la main sur le serveur BackTrack Linux, et si cette distribution n’a pas été compromise !

Cette attaque de masse visant des sites, connus de la communauté de la sécurité informatique, va sûrement créer un sentiment de paranoïa important, en attendant la troisième édition du magazine électronique « Owned and Exposed« .


Source : Zataz

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.